AccueilEconomieServicesDamien Augier, voyagiste éducateur

Damien Augier, voyagiste éducateur

Damien Augier est de ceux qui poursuivent leur rêve.

EconomieServices Publié le ,

Lui s’imaginait footballeur professionnel, jouant sous maillot vert – une évidence quand on est originaire de Saint- Etienne. Il réussit à intégrer le centre de formation de l’ASSE, « dans la même promotion que Grégory Coupet », souligne celui qui, à 15 ans, fut semi-professionnel. « Mais je n’étais tout simplement pas assez bon », tranche-t-il. Qu’importe, il est taillé pour la compétition. « J’ai été 4e au championnat junior de plongeon de haut vol, j’ai fait beaucoup de surf, jusqu’à devenir instructeur », détaille-t- il. S’il ne perce pas dans le sport de haut niveau, le jeune homme utilise la même énergie pour réussir ses études : ce sera donc Bac S, Prépa HEC puis l’Inseec Bordeaux, option marketing et communication, un cursus tourné vers l’international.

En fin de cycle, Damien Augier valide un semestre à Berkeley, en Californie : « j’avais besoin d’une dose de sociologie dans mon parcours car j’étais déjà rentré dans l’univers du séjour linguistique, qui implique une bonne connaissance culturelle de chaque destination ». C’est par un stage qu’il découvre cette nouvelle façon « d’apprendre en voyageant ». Plus qu’une agence de voyage, « c’est un métier en lien avec l’éducation, qui exige éthique et sens des responsabilités, des valeurs en phase avec mes convictions », souligne le dirigeant.

Après son diplôme, il passe une dizaine d’année à l’étranger. D’abord en mission humanitaire, puis en Guadeloupe, à l’Insee, comme coordinateur logistique et chargé de communication – dans le cadre d’un VAT, volontariat à l’aide technique (VAT). Pour son premier poste, il part à Londres comme responsable marketing pendant trois ans. Il est chargé de produire des séjours, développer son réseau et faire connaître les séjours linguistiques dont il a la charge. Il termine par Barcelone. Parlant anglais couramment, il y débarque sans connaître un mot d’espagnol. « J’ai appliqué la méthode séjour linguistique : immersion dans le pays, cours de langues et j’ai pu être ainsi très vite opérationnel », argumente-t-il.



.../...

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5242 du 28 février 2015

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?