AccueilSociétéDéveloppement local - Le trou « d’air » de la Croix-Rousse

Développement local - Le trou « d’air » de la Croix-Rousse

C’est ce jeudi que le percement du tunnel de la Croix-Rousse à Lyon a été achevé, soit six mois en avance sur le calendrier initial.

ActualitéSociété Publié le ,

Les équipes du chantier ont procédé ensuite à l’étanchéité et au revêtement du nouveau tunnel, avant de fermer l’ancien pour une rénovation complète qui durera sept mois. Les tunnels tiennent le devant de la scène en Rhône-Alpes à l’image de ceux de l’A89 dont les visites organisées par l’office du tourisme n’en finissent plus de faire le plein. De bon augure à la vieille des Journées du patrimoine, évènement pendant lequel le chantier du tunnel de la Croix-Rousse sera ouvert au public de 9 h à 17 h le samedi. La rénovation de ce tunnel a pour objectif principal l’aménagement d’un espace dédié aux transports en commun et aux modes doux. Ces deux tunnels bi-tubes sont distants d’un kilomètre. Mais pour la Croix-Rousse, ce nouveau tunnel est bien plus qu’un « tube » et s’affiche comme un véritable concept qui met en vedette les modes doux de transport, chers à nos communes françaises. A l’heure où 60 % des déplacements en ville se font en voiture particulière et sur une distance inférieure à 3 km une fois sur deux, les mobilités douces offrent une alternative citoyenne au « tout voiture ». Véritable alternative à la voiture individuelle, les modes dits doux sont 100 % non motorisés et non polluants. Vélos, rollers, piétons et trottinettes sont doux pour l’environnement et la qualité de vie. Dans ce contexte vert, le tunnel de la Croix-Rousse semble donc avoir fait son trou. Un tour d’air frais.

C.B.-A

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?