AccueilSociétéDéveloppement Local - Isère : de l'intergénérationnel à Seyssins

Développement Local - Isère : de l'intergénérationnel à Seyssins

La ZAC de « L’eau vive » à Seyssins sort finalement de terre après Onze recours administratifs depuis 2008.

ActualitéSociété Publié le ,

Le projet se veut intergénérationnel, intégré dans l’environnement et basse consommation.

Comme souvent dans ce genre de situation, les travaux étaient bien commencés lorsque les élus locaux et officiels sont venus déposer la première pierre du bâtiment « L’eau vive » à Seyssins. Réalisé par la SDH (Société dauphinoise d’habitat), et conçu par le cabinet d’architecte Aktis, le programme fait partie du projet d’éco-quartier de « Pré Nouvel » (qui comprendra en tout 500 logements).
Pour « L’eau vive », sont concernés 36 logements locatifs sociaux et 38 logements en accession, intégrés dans une résidence intergénérationnelle. Les logements sociaux seront répartis en 25 PLUS (Prêt Locatif à Usage Social) et 11 PLAI (Prêt Locatif Aidé d’Intégration). Le rez-dechaussée du bâtiment A accueillera un espace d’activités. Dix de ces appartements seront aussi labellisés Habitat Senior Services (HSS), expliquait le président de la SDH, Gérard Poncet. Un point qu’a également salué Gisèle Perez, vice-présidente du conseil général de l’Isère en charge de la solidarité avec les personnes âgées et handicapées : « Le vieillissement de la population n’est pas une catastrophe, ce n’est pas un tsunami. Il faut anticiper ». Le terrain se trouve en bordure d’un parc naturaliste, c’est pourquoi la Frapna et LPO ont apporté leur aide pour réaliser les travaux dans le respect de l’environnement et de la biodiversité, dans le cadre de la démarche « Nature et architecture ». L’opération est estimée à plus de 5 M€, dont 65,5 % prêtés par la caisse des dépôts, 6,1 % prêtés par Amallia, 5,9 % par Carsat, 2,3 % apportés par des subventions de l’Etat, 6,9 % par la Métro, 1,3 % par le conseil général et 11 % sur fonds propres de la SDH. La livraison est programmée au 4e trimestre 2015.

Caroline Thermoz-Liaudy

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?