AccueilActualitéSociétéDéveloppement Local - Géométrie variable

Développement Local - Géométrie variable

Le futur maire de Lyon pourra-t-il être également président de la future métropole ? La question était en suspens et a été tranchée, au moins jusqu’à la prochaine mandature.

ActualitéSociété Publié le ,

Reste que la problématique était assez alambiquée à l’heure des grands débats sur le cumul des mandats. Elle a été tranchée avec subtilité, à savoir, oui, le futur maire de Lyon pourra présider la métropole en 2015, dans la foulée de son élection de 2014 à la présidence de la communauté urbaine finissante, à condition bien sûr qu’elle se réalise. Les arguments, vis-à-vis de la loi du non cumul des mandats, tiennent à des raisons de calendrier et tout devrait changer en 2020. Mais d’ici là, n’en doutons pas, de l’eau aura coulé sous le pont de la Concorde, en face de l’Assemblée nationale.


Frank Schmitt

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

Journal du 23 avril 2022

Journal du23 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?