AccueilCollectivitésDémographie - L’essor des unités urbaines

Démographie - L’essor des unités urbaines

En 10 ans, la superficie de l’espace urbain en métropole progresse de 19 %.

Collectivités Publié le ,

Les villes occupent désormais 22 % du territoire et abritent 47,9 millions d’habitants, soit 77,5 % de la population. De nouvelles petites unités urbaines sont apparues, et le périmètre de certaines grandes unités urbaines s’est agrandi. 10,3 millions de personnes habitent dans l’agglomération parisienne et plus de 1,5 million dans celles de Marseille et de Lyon.
L’unité urbaine de Paris reste de loin la plus importante. Les unités urbaines de Marseille et de Lyon ont connu à la fois une croissance démographique à territoire constant et une expansion significative de leurs périmètres. L’unité urbaine de Lyon englobe dorénavant celle de Villefranche-sur-Saône. Lille reste la 4e agglomération de métropole (1 million d’habitants). L’urbanisation progresse surtout le long des littoraux atlantique et méditerranéen, mais aussi dans les régions alpines. La Haute-Savoie et la Savoie sont parmi les départements qui s’urbanisent davantage que dans la décennie précédente. Sans surprise, l’Ile-de-France reste la région la plus urbaine (96,4 % de sa population vit en ville), suivent Provence-Alpes-Côte d’Azur (94,3 %), Nord-Pas-de-Calais (88 %) et Rhône-Alpes (81,5 %). Dans ces régions, les départements qui abritent les très grandes agglomérations sont évidemment les plus urbains.
Avec 81 % de la population dans les villes, Rhône-Alpes est une des régions les plus urbanisées de France. Suite aux évolutions démographiques récentes, les unités urbaines se sont largement étendues durant la dernière décennie. Un certain nombre d’entre elles se sont rejointes depuis 1999 : Lyon avec Villefranche-sur-Saône, Saint-Etienne avec Saint-Chamond, Grenoble avec Voiron. 280 communes sont devenues urbaines ; les autres communes, restées rurales, sont aussi concernées par le développement démographique. Les deux départements où la population urbaine a le plus augmenté (en proportion) sont l’Ardèche et la Haute-Savoie, dans des conditions assez différentes. En Ardèche, de nombreuses unités urbaines se sont étendues, en particulier Aubenas (13 nouvelles communes), ou bien se sont créées en passant le cap des 2 000 habitants (Vallon-Pont-d’Arc, Cruas, Chomérac, Saint-Julien-en-Saint-Alban…). En Haute-Savoie, l’étalement des villes existe aussi mais s’accompagne d’une densification des communes déjà urbaines (9 % d’habitants en plus). En revanche, dans deux départements, la part de la population urbaine n’a augmenté que d’un point : dans le Rhône, assez naturellement puisque plus de 90 % de sa population figurait déjà en zone urbaine, et dans la Loire, en raison de la faiblesse de sa démographie.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?