AccueilActualitéSociétéDéfense naturelle

Défense naturelle

Au Népal, le séisme du 24 avril, qui a provoqué le décès de plus de 5 000 personnes – le bilan ne cesse de s’alourdir, indépendamment des incertitudes qui planent sur le nombre des disparus –, a fait ressurgir une problématique inhérente à toute catastrophe naturelle mais aussi, par extension, aux conflits armés de tous ordres, funestes par essence : l’impérieuse nécessité de préserver la ressource en eau pour les survivants.

ActualitéSociété Publié le ,

A Katmandou, les rescapés du tremblement de terre, de magnitude 7,8, très souvent atrabilaires et véhéments, parfois violents, ont tenté de faire main basse sur des réserves d’eau. Leur irascibilité a été douchée par la réplique virulente de la police.

Loin de ce théâtre de désolation, notre région voit son actualité irriguée par ce thème fleuve. Outre l’inauguration à Gleizé des services départementaux de l’Office de l’eau et des milieux aquatiques, l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a procédé à la publication de ses résultats annuels 2014. Si l’on apprend, dans le flux d’informations communiquées, « le dépassement des objectifs de restauration de la continuité des cours d’eau », soit 158 ouvrages rendus franchissables, force est d’admettre qu’une donnée retient l’attention : 40 % des territoires affichent des déficits en eau. Tempérée heureusement par une seconde : quelque 70 millions de m3 d’eau ont été économisés au cours du dernier exercice, le double de 2013. Un record expliqué par les bonnes performances du domaine agricole (représentant 93 % des volumes économisés), grâce à l’amplification de la modernisation des canaux d’irrigation et du passage en goutte-à-goutte. Deux initiatives qui apportent, en tous cas, de l’eau au moulin des défenseurs de l’environnement.

De son côté, l’agglo Villefranche Beaujolais, organe compétent pour la fourniture en eau potable des 21 communes de son périmètre, a rassemblé différents acteurs afin de faire un état des lieux des actions menées en faveur de la qualité de l’eau potable. Selon la responsable de l’exploitation de l’usine de traitement de Beauregard, « l’eau distribuée dans l’agglomération de Villefranche présente une bonne qualité bactériologique ». Nonobstant la présence chronique de pesticides et de solvants chlorés. Et de renchérir : « Les 1 200 contrôles réalisés en 2014 ont tous été conformes. […] L’odeur et le goût sont également étudiés. Trois contrôles se sont avérés non conformes sur ces critères en 2014, ce qui ne remet pas en cause la potabilité de l’eau et relève plus du confort du consommateur ». La restitution de ces résultats a créé cependant une vague de mécontentements auprès des adhérents d’une association prenant la défense des intérêts des usagers, réfutant ce bilan positif et dénonçant « des analyses biaisées ».

On le voit, tous les dossiers sont sujets à polémique. Et l’arbitrage par François Hollande entre les divers budgets des ministères n’échappe pas à la règle. Le président de la République a ouvert le robinet en faveur de l’armée, confirmant dans un premier temps le budget 2015 et rallongeant ses crédits pour la période 2016-2019, à hauteur de 3,8 milliards d’euros supplémentaires. Ajoutez à cela – pour pérenniser les forces françaises déployées sur le territoire domestique ou en terrains d’opérations extérieures – que plus de la moitié des 34 000 suppressions de postes, prévues dans la loi de programmation militaire, sont annihilées. D’une humeur éristique, nous serions tentés d’affirmer, en dépit de la négation péremptoire au plus haut sommet de l’Etat qui assure que les lettres de cadrage tenaient compte de cette rallonge aux armées, que ces décisions pourraient déclencher l’ire de certains zoïles, envieux d’une telle largesse. Cet effort financier, qui alourdira ipso facto le déficit budgétaire, devrait pour les chantres de la maîtrise des dépenses publiques et des effectifs de l’Etat, dont l’objectif de stabilité est rendu caduc, représenter la… goutte qui fait déborder le vase.

L.O

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?