AccueilArt de vivreSantéCure post-covid aux pieds du Mont-Blanc

Cure post-covid aux pieds du Mont-Blanc

Les thermes de Saint-Gervais-les-Bains (groupe L’Oréal) ont mis au point un programme post covid pour les malades. Cette cure d’une durée de trois semaines a été lancé le 11 avril. Elle se décline aussi en cure de neuf jours.
Cure post-covid aux pieds du Mont-Blanc
DR - Douche nasale d’eau thermale

Art de vivreSanté Publié le ,

On en parle peu depuis que la pandémie est moins présente dans nos vies, mais ce serait un million de personnes en France, qui serait touché par un Covid Long, et des affections qui peuvent atteindre le squelette, la peau, l’appareil respiratoire, l’anosmie (perte de l’odorat), l’agueusie (perte du goût), la fatigue mentale et physique…

Aux thermes de Saint-Gervais, une équipe pluridisciplinaire sous la houlette du docteur Hubert Bigot médecin ORL, avec Alexandre Decarroz, kinésithérapeute, et Marie-Dominique Bouvet, directrice du pôle médical, a mis au point une cure post-covid.

Pourquoi 3 semaines ? « Parce que les cellules du corps se régénèrent en 3 semaines, expliquent le kinésithérapeute, par un programme de soins de kiné respiratoire, on peut attendre une amélioration […] les massages sous l’eau thermale soufrée (anti inflammatoire), peuvent permettre de redonner de l’élasticité aux poumons […] »

On peut parler d’un covid long lorsque les symptômes persistent environ deux mois après la détection du virus. La cure de 18 jours se compose de 72 à 108 soins pour un coût de 586 euros, non encore pris en charge par la sécurité sociale. La mise en remboursement d’une cure peut nécessiter jusqu’à 5 à 8 ans selon les dossiers, dont 3 ans d’études médicales.

L’hébergement à Saint-Gervais est à ajouter à ce coût, l’office de tourisme dispose d’un carnet d’adresses fourni pour les curistes :

« Le temps des activités thermales est à part dans la vie du patient explique le docteur Bigot, cela participe d’une éducation thérapeutique, cela permet de se retrouver avec soi-même […]. »

Au début de sa cure le patient est reçu par l’équipe, et se voit bâtir un programme de soins en fonction de son affection.

La cure post-covid donne accès au spa et aux espaces thermaux. Si l’effectif des groupes post-covid est plafonné à personnes et débute tous les deuxièmes lundis de chaque mois, les thermes qui viennent de connaître un programme de rénovation important par le groupe L’Oréal, reçoivent 2000 curistes par an, et réalise un chiffre d’affaires de 3M€, dont deux tiers issus des activités bien être et un tiers des activités de cures médicalisées.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?