Notice: Undefined variable: jsonArticles in /data/web/owo/www/app/views/site/header.php on line 161

Culture

1494 articles

Cinéma / Une lettre de Bertrand Tavernier
Fonds d'atelier Marcel Saint-Jean chez de Baecque & Associés
Ambronay contre vents et marées
Cap sur le Jura pour de Baecque & Associés
Arts d'Asie chez Artenchères
Musée des Beaux-Arts de Lyon / Au bain avec Picasso !
De l'Art Nouveau à l'Art Contemporain à l'Hôtel d'Ainay

De l'Art Nouveau à l'Art Contemporain à l'Hôtel d'Ainay

Adjugés !

270 000 € (hors frais) c'est l'enchère atteinte ce 13 juin à l'Hôtel d'Ainay par « Pichet, pipe, tabac. 1928 », une huile sur toile de Georges Braque provenant de la superbe collection Roger Dutilleul. Initialement estimée entre 180 000 et 250 000 €, cette œuvre de taille 27 x 41 cm avait fait l'objet de nombreuses publications et expositions aussi bien en France qu'à l'étranger. Dans la même vente sous le marteau de Maître Cécile Conan-Fillatre, on retient également en matière de peinture, un « Paysage enneigé », huile sur carton de Victor Charreton adjugé 10 000 € (hors frais) ainsi qu'une « Vue du port d'Amsterdam », huile sur toile de Johannes Stork, portée par les enchères jusqu'à 9 500 € (hors frais).

Pour ce qui est des belles surprises, on remarque bien sûr les 35 000 € (hors frais) poussés par un amateur sur ce rare et très beau coffret en marqueterie de type « Boulle » dont on attendait avant la vente 4 000 à 6 000 € mais aussi les 10 100 € (hors frais) atteints par un service de verres en cristal taillé et or, Saint Louis Thistle Or, comprenant 111 pièces initialement estimé entre 3 500 et 5 000 €. Mobilier enfin avec l'adjudication à 7 000 € (hors frais) pour une belle commode Transition Louis XV-Louis XVI en placage de bois de rose contrarié et amarante estampillée A. Gosselin et JME à Versailles.

Frédérique Giusti chez Artenchères
Cathédrale Saint-Jean : un puits de lumière signé Fontaine
Le Fort Superposition reprend du service
Enchères / Mobilier et objets d'art chez Ivoire-Lyon

Enchères / Mobilier et objets d'art chez Ivoire-Lyon

Adjugés !

Le mois d'avril chez de Baecque & Associés a donné lieu à quelques belles adjudications online bien entendu puisque toutes les ventes se tenaient à huis clos. Le 29, on notait par exemple les 3 600 € (hors frais) atteint par un étui-nécessaire d'architecte de section ovale du XVIIIe par Pierre II Le Maire et Baradelle mais aussi les 3 100 € portés par un amateur sur un petit cabinet rectangulaire en placage de bois teinté façon ébène et filets d'ivoire.

Le 23, ce sont des lots de vingt pièces de 20 Francs or qui ont entraîné le public des acheteurs avec notamment l'enchère à 5 450 € pour l'un d'eux. Précédemment le 22 et depuis l'antenne marseillaise de la Maison, un « Voilier au large de Maïre », huile sur toile de Raphaël Ponson trouvait preneur à 4 600 € (hors frais) tandis que dans la même vente « La bataille de Bitonto à Naples et le siège de Gaeta », une paire de tableaux de Charles Parrocel partait à 6 200 € (hors frais).

Le 17, on notait encore les 1 100 € atteints par une « Composition abstraite aux deux personnages », huile sur toile de Michel Thompson tandis que le 16 voyait l'enchère de 1 800 € tapée au marteau pour une garniture de cheminée en bronze doré partiellement émaillé dans le goût de Barbedienne.

Précédemment le 8 mars, on notait également quelques beaux résultats Sous le marteau de Maîtres Jean-Marc Bremens et Christophe Belleville. Une rare toile de l'artiste Pierre Etienne Romilleux, grand pourvoyeur des soyeux lyonnais, dépassait largement son estimation annoncée entre 8 000 et 10 000 € avant de trouver preneur à 58 000 euros (hors frais) tandis qu'un vase balustre de style Ming mais datant du Début du XXe s'envolait à 6 900 €.

Un bébé Louvre Jumeau estimé 400/600 € trouvait preneur à 1 500 € pendant qu'une commode Transition estampillée estimée entre 800 et 1 200 € était adjugée pour sa part 2 800 €.

Loïc Graber : « La culture mal servie par les aides d'Etat ! »
Enchères : les ventes on line ont la cote
Des films Auvergne-Rhône-Alpes à voir en confinement
Grandes ventes de printemps chez Ivoire Lyon
Connexion
Mot de passe oublié ?