AccueilActualitéCrise du Covid à Lyon : ils lancent un prêt à taux zéro pour soutenir les restaurateurs

Crise du Covid à Lyon : ils lancent un prêt à taux zéro pour soutenir les restaurateurs

Créer un fonds de solidarité pour financer des prêts à taux 0 destinés aux restaurateurs, touchés de plein fouet par la crise du Covid, tel est le concept de l'opération Les Toques Solidaires. Une initiative née d'un partenariat entre la fondation Paul Bocuse, Le Repaire des Chefs et la Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes.
Crise du Covid à Lyon : ils lancent un prêt à taux zéro pour soutenir les restaurateurs
DR - Légende : Les chefs des maisons Bocuse posent avec la toque solidaire, au centre.

Actualité Publié le ,

C'est une initiative solidaire qui vient de voir le jour à Lyon pour aider les restaurateurs. Une des professions qui trinquent le plus dans la crise du Covid. Pour les accompagner, la fondation Paul Bocuse, Le Repaire des chefs (site de vente en ligne de matériel professionnel pour la restauration) et la Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes ont lancé l'opération Les Toques Solidaires, mi-mars.

Le concept ? Proposer un prêt à taux 0 - le “Prêt restaurateur fondation Paul Bocuse” - aux restaurateurs, leur permettant de financer des projets concrets : agrandissement ou réfection d'une salle de restaurant, achat de matériel professionnel, etc.

Une campagne de dons lancée en parallèle

Concrètement, pour toute toque achetée sur le site www.lerepairedeschefs.fr, 100 % des bénéfices sont reversés à la Fondation Paul Bocuse. Des toques réalisées par Bragard, fournisseur de vêtements professionnels et partenaire de la fondation.

En parallèle, "une campagne de dons a été lancée mi-mars", précise Lucie Gentile Mazet, responsable missions et projets à la fondation. La Fondation Paul Bocuse doublera ensuite la somme des dons perçus, dans la limite de 15 000 euros. Somme qui servira à payer les intérêts des emprunts accordés par la Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes, qui propose, de son côté, des conditions très avantageuses.

Un dispositif élargi à toute la France ?

La banque met à disposition une enveloppe de 550 000 euros, soit 55 prêts de 10 000 euros sur 5 ans, pour les restaurateurs sélectionnés. Ceux-ci devront, en effet, répondre à la charte qualité érigée par la Fondation Paul Bocuse, tant au niveau de la cuisine que du service. Autre condition, faire partie de la région Auvergne-Rhône-Alpes. "Mais nous comptons bien élargir ce dispositif à toute la France", précise Lucie Gentile Mazet.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?