AccueilDossiersCrise du Covid-19 : toujours la "débrouille" pour l'évènementiel à Lyon

Crise du Covid-19 : toujours la "débrouille" pour l'évènementiel à Lyon

4 500 évènements supprimés en France, 3 000 repoussés… La filière de l'évènementiel, à Lyon comme ailleurs, est aussi l'un des secteurs les plus touchés par la crise. L'Union des métiers de l'événementiel (Unimev) estime ainsi à 15 milliards d'euros l'impact du coronavirus sur ses activités.
Crise du Covid-19 : toujours la
© Barbara Tournaire - Virginie Mathiolon, directrice générale de Prisme Consulting à Lyon.

Dossiers Publié le ,

A Lyon, l'agence Prisme Consulting accuse une perte de 90 % de chiffre d'affaires sur le segment de l'événementiel, l'un des plus affectés par la crise liée au Covid-19. "Hors période Covid, nous organisions entre un et trois événements par mois. Depuis janvier, nous n'en avons seulement organisé que deux…", résume Virginie Mathiolon, directrice générale de Prisme Consulting.

La dirigeante lyonnaise avoue s'être trouvée démunie lorsqu'elle interroge son assurance pour faire jouer son contrat de responsabilité civile à propos des annulations d'événements en cascade pour lesquels elle avait versé des acomptes pour la réservation des lieux et fait travailler ses équipes ainsi que des prestataires externes (pour un montant évalué à 200 000 euros, NDLR).

"J'ai pu recouvrer certaines avances mais pas toutes"

"On m'a dit de négocier directement avec eux certains remboursements. J'ai pu recouvrer certaines avances mais pas toutes. Les événements que l'on monte impliquent de nombreuses autres structures avec lesquelles nous sommes finalement interdépendants". Avec son statut de bureau d'étude technique, Prisme Consulting n'a pas été concerné par les fermetures administratives et n'a donc pas pu bénéficier d'aides.

Capitalisant sur la réussite de grands événements passés, comme l'Euro 2016 pour lequel elle a géré 51 événements et plus de 600 artistes sur toute la France, Prisme Consulting a pu faire le dos rond depuis mars. "Néanmoins, cette crise doit nous permettre de nous réinventer, nous développons actuellement le segment de la stratégie digitale et graphique pour nos clients et avons besoin d'investir".

L'agence a aussi adhéré au collectif lyonnais Event Again qui rassemble d'autres professionnels du secteur et qui a pour but d'aider, de conseiller les professionnels mais aussi de faire entendre sa voix auprès des élus locaux pour le maintien des activités évènementielles.

Lire notre dossier "Covid-19 : professionnels et assurances, la clause de défiance"

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?