AccueilImmobilier-TP-BâtimentCovivio pose officiellement la première pierre de Silex 2

Covivio pose officiellement la première pierre de Silex 2

Du haut de ses 130 mètres de hauteur, la tour tertiaire Silex 2, réalisée sur la base de l'ancienne Tour EDF, sera le troisième IGH le plus haut de Lyon lorsqu'elle sera livrée fin 2020 / début 2021.
Covivio pose officiellement la première pierre de Silex 2
Crédit : PHOTEC PRODUCTION - Construction IGH Silex 2 dans le quartier Part-Dieu

EconomieImmobilier-TP-Bâtiment Publié le ,

Avec ses 30 900 m2 de surfaces de bureaux, Silex 2 constitue le programme tertiaire le plus important en cours de construction dans la Métropole de Lyon. Cette opération emblématique, au cœur de la Part-Dieu, « traduit les ambitions que nous affichons depuis de nombreuses années pour déconstruire l'urbanisme de dalles. Nous voulons recréer une véritable vie de quartier, avec des socles actifs », a expliqué Gérard Collomb, mercredi 3 avril, à l'occasion de la pose, toute symbolique, de la première pierre de Silex 2.

Message entendu chez Covivio qui porte cette opération, après avoir déjà livré, au printemps 2017, avec Silex 1, le premier élément de cet ensemble tertiaire ambitieux. Composé de deux bâtiments, Silex 2 proposera en effet un socle actif de 300 m2 dédié à des commerces de proximité. Au-dessus de ce niveau initial, l'immeuble, qui accueillera à terme quelque 2 500 personnes, abritera des bureaux, mais aussi un auditorium de 140 sièges, un espace wellness, un espace de coworking, une brasserie avec service à table au 21ème étage...

« Nous avons voulu proposer un immeuble conçu comme un laboratoire des nouvelles façons de travailler, détaille Christophe Kullmann, CEO de Covivio. Ce sera un immeuble flexible, « serviciel » et vivant. » Un bâtiment qui affichera également une empreinte végétale forte, avec plus de 1 700 m2 de terrasses végétalisées accessibles aux différents étages, dont un jardin suspendu dédié à l'agriculture urbaine avec un potager partagé.

Déjà à la tête d'un patrimoine estimé à 670 M€ dans la capitale des Gaules, Covivio n'entend pas s'en tenir là et annonce, d'ores et déjà, avoir entamé une réflexion sur la réalisation de Silex 3. « Nous sommes propriétaires d'un parking en superstructure, à proximité immédiate du site hébergeant Silex 1 et Silex 2, qui pourrait tout à fait accueillir cette future opération », confie Christophe Kullmann, visiblement optimiste.


Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?