AccueilActualitéCovid-19 : troisième dose, on accélère à Lyon et dans le Rhône

Covid-19 : troisième dose, on accélère à Lyon et dans le Rhône

En visite dans une pharmacie de Villeurbanne, le préfet du Rhône et le directeur général de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes ont évoqué l'accélération de la campagne de vaccination sur fond de forte reprise de l'épidémie de Covid-19.
Covid-19 : troisième dose, on accélère à Lyon et dans le Rhône
© Julien Verchère - Dans cette pharmacie de Villeurbanne, plus de 600 injections ont été réalisées lundi, un record.

Actualité Publié le ,

Alors que le taux d'incidence explose à Lyon et dans le Rhône, les pouvoirs publics se montrent déterminés à accélérer la campagne de rappel dans le cadre de la vaccination contre le Covid-19.

C'est dans ce contexte que Pascal Mailhos, préfet du Rhône, et Jean-Yves Grall, directeur général de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes, étaient en visite mardi 30 novembre à la Grande pharmacie de Cusset à Villeurbanne. Ils ont recontré les associés et le personnel et constaté la montée en puissance du dispositif de proximité.

Troisième dose : les pharmaciens en première ligne

"Nous réalisons désormais entre 400 et 600 injections par jour, avec même un record à 616 hier", illustre Juliette Dumont, pharmacienne associée avec Olivier Anres. Deux opératrices de saisie renforcent l'équipe.

"Ce qui prend le plus de temps, c'est la gestion des rendez-vous", précise la pharmacienne villeurbannaise, ajoutant que deux salles étaient dédiées au Covid, une pour les tests, l'autre pour la vacccination.

© Julien Verchère / Le préfet du Rhône et le directeur général de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes
en visite dans une pharmacie de Villeurbanne.

"L'organisation est dense, mais les retours patients sont agréables. Nous pouvons apporter la proximité dont ont besoin certains, je pense en premier lieu aux personnes âgées du quartier", souligne Juliette Dumont. Du reste, les pouvoirs publics misent beaucoup sur la médecine de ville et le réseau de pharmacies, qui pourraient administrer jusqu'à 30 % du total des doses de rappel.

De quoi éviter de rouvrir les plus grands vaccinodromes ? Tout ne semble pas encore tranché. "Il existe 29 centres et 5 équipes mobiles dans le Rhône. On réarme chacun d'eux afin de proposer le plus de créneaux possibles", déclare Jean-Yves Grall.

"L'objectif est de vacciner le plus rapidement possible pour disposer collectivement de l'effet "booster" lié à la troisième dose", conclut le directeur général de l'ARS.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 janvier 2022

Journal du22 janvier 2022

Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?