Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Covid-19 : restrictions sanitaires, quelles nouvelles mesures à Lyon et dans la métropole ?

Publié le -

Covid-19 : restrictions sanitaires, quelles nouvelles mesures à Lyon et dans la métropole ?
DR - Le préfet Pascal Mailhos a annoncé de nouvelles mesures sanitaires pour faire face à l'épidémie à Lyon et dans le Rhône.

Extension du port du masque, limitation des rassemblements, le préfet du Rhône a détaillé lundi après-midi les mesures supplémentaires concernant Lyon et la département pour faire face au rebond inquiétant de l'épidémie de coronavirus.

Le préfet du Rhône Pascal Mailhos a annoncé lundi après-midi de nouvelles mesures destinées à lutter contre la reprise marquée de l'épidémie de Covid-19 dans le département. Des décisions qui font suite au point presse du ministre de la Santé jeudi dernier, à l'occasion duquel Olivier Véran avait demandé à la préfecture de travailler à une nouvelle batterie de mesures au regard de la dégradation de la situation sanitaire.

Dans le Rhône, le taux d'incidence a atteint 182 pour 100 000 habitants. Il s'élève même à 213 pour 100 000 habitants à Lyon et 242 pour 100 000 habitants à Villeurbanne.

Le taux de positivité aux tests s'établit à 9,3 % à l'échelle du département, et dépasse la barre symbolique des 10 % à Lyon et Villeurbanne (respectivement 10,2 et 11,3 %). Quant au nombre de personnes hospitalisées, il atteint désormais 237 dont 54 en réanimation, les "patients Covid-19" représentant un quart du total des personnes actuellement prises en charge dans ces services spécialisés. Autant de chiffres orientés à la hausse qui ont conduit la préfecture à prendre certaines décisions draconniennes.

Masque obligatoire dans dix nouvelles villes du département

A l'image de Lyon et Villeurbanne où la mesure est opérationnelle depuis une quinzaine de jours, la préfecture du Rhône a décidé d'étendre la caractère obligatoire du port du masque à dix communes supplémentaires de plus de 10 000 habitants : Bron, Caluire-et-Cuire, Décines, Écully, Saint-Fons, Saint-Genis-Laval, Tassin-la-demi-Lune, Vaulx-en-Velin, Vénissieux, Villefranche-sur-Saône.

Le port du masque y sera obligatoire de 6 h à 2 h, soit 20 h sur 24. La mesure doit entrer en vigueur dès demain mardi 22 septembre.

Une vie sociale très encadrée

Par ailleurs, la jauge maximale des rassemblements a été abaissée de 5000 à 1000 personnes. "Plusieurs événements majeurs ne pourront donc se tenir", a indiqué le préfet, citant l'exemple de la Foire de Lyon initialement prévue du 8 au 12 octobre. Le salon Pollutec a également été officiellement annulé. A l'instar du match de Ligue 1 entre l'Olympique Lyonnais et Marseille, les rendez-vous sportifs s'effectueront donc devant de toutes petites chambrées.

Les fêtes foraines, brocante et vide-greniers ou encore buffet/buvette sont formellement interdits.

Le préfet a également appelé à limiter à 10 personnes les réunions dans le cadre familial, amical et associatif. Quant aux visites dans les Ehpad, elles sont désormais limitées à deux par semaines et par résident, "dans un souci d'équilibre entre protection et maintien du lien social".

Quant à une éventuelle fermeture de lieux de rassemblements tels que les Berges du Rhône, elle ne semble pas à l'ordre du jour. D'une part car cette décision ne relève pas de la compétence de l'État et d'autre part parce que sa mise en oeuvre s'avérerait plus que délicate sur le terrrain, a résumé Pascal Mailhos.

Les bars et restaurants surveillés de près

A contrario, pas de restrictions d'horaires d'ouverture dans l'immédiat pour les bars et restaurants. Après concertation avec les élus locaux et les représentants de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih), la préfecture a décidé de jouer la carte de la confiance. "Nous croyons en la responsabilité des professionnels du secteur", a déclaré le préfet du Rhône.

Toutefois, l'État devrait être vigilant à la stricte application des mesures sanitaires (groupe de dix au maximum, un mètre entre chaque table, pas de service au bar ni de consommation debout, pas de musique amplifiée en extérieur...). "Les contrôles seront renforcés et tout manquement fera l'objet de sanctions", a prévenu Pascal Mailhos.




Julien VERCHÈRE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer