AccueilActualitéCovid-19 : pas de confinement le week-end à Lyon, les centres commerciaux de plus de 10000 m2 fermés

Covid-19 : pas de confinement le week-end à Lyon, les centres commerciaux de plus de 10000 m2 fermés

Pas de confinement à Lyon et dans le Rhône le week-end, mais de nouvelles mesures sanitaires pour limiter le brassage. Le Premier ministre Jean Castex a notamment annoncé jeudi soir que les surfaces commerciales non-alimentaires de plus de 10 000 m2 devront fermer leurs portes, contre 20 000 m2 auparavant.
Covid-19 : pas de confinement le week-end à Lyon, les centres commerciaux de plus de 10000 m2 fermés
© Eric Seveyrat - A Lyon, le centre commercial de la Part-Dieu est déjà fermée depuis de longues semaines.

Actualité Publié le ,

Pas de confinement dans le Rhône le week-end mais quelques nouvelles mesures de freinage annoncées jeudi soir par le Premier ministre Jean Castex lors de la rituelle conférence de presse. A commencer par la fermeture des surfaces commerciales non-alimentaires de plus de 10 000 mètres carrés dans les 23 départements désormais sous surveillance renforcée.

Une liste à laquelle le Rhône appartient, en dépit d'un stabilisation du taux d'incidence aux alentours de 240 cas pour 100 000 habitants dans la Métropole de Lyon. Où la situation dans les hôpitaux, et plus particulièrement dans les services de réanimation, demeure tendue.

De nouvelles fermetures de surfaces commerciales à prévoir

Dans la Métropole de Lyon, la fermeture des centres commerciaux devrait donc s'allonger. Elle concernait déjà la Part-Dieu, Confluence, les galeries marchandes Porte des Alpes, Écully grand ouest, Saint-Genis 2, Aushopping Caluire, ou encore le magasin Ikea Parilly. A Vaulx-en-Velin, le centre commercial Carré de Soie fait figure d'exception puisque la circulation du public entre les commerces s'effectue en extérieur.

La préfecture du Rhône devrait clarifier la situation et publier la liste des sites concernés dans les prochaines heures. A Villefranche, la galerie commerciale le Domaine Caladois est par exemple dans la ligne de mire. Adossée à Géant Casino, elle compte une trentaine de boutiques, pour une surface totale annoncée à 18 000 m2. De nouvelles fermetures sont donc à prévoir à travers tout le département.

Par ailleurs, Jean Castex a appelé les habitants des 23 départements sous surveillance à éviter si possible de les quitter. Il laisse aussi aux préfets la possibilité d'agir localement pour fermer certaines zones où les brassages de population seraient trop importants.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?