AccueilActualitéSociétéCovid-19 / La campagne de vaccination va s'accélérer en avril à Lyon et dans sa région

Covid-19 / La campagne de vaccination va s'accélérer en avril à Lyon et dans sa région

L'Agence régionale de santé d'Auvergne-Rhône-Alpes a indiqué mercredi 24 mars l'accélération de la campagne de vaccination contre le Covid-19 dès avril. Plus de 200 000 doses seront allouées en moyenne chaque semaine en premières et/ou secondes injections. Contre 85 000 en mars. De plus, dès ce 27 mars, les personnes âgées de 70 ans et plus sont considérées comme prioritaires au vaccin.
Covid-19 / La campagne de vaccination va s'accélérer en avril à Lyon et dans sa région
© Wikimedia commons - Les livraisons de vaccins Pfizer-BioNTech devraient s'accélérer à Lyon et dans la région.

ActualitéSociété Publié le ,

Les livraisons attendues concernent les vaccins Pfizer-BioNTech dont les ¾ seront destinés à approvisionner les centres de vaccination à Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes, ouverts sur rendez-vous (des places fin mars restent encore disponibles dans certains sites). Les autres doses sont destinées d'une part aux dispositifs d'unités de vaccination mobiles et d'autres parts aux soignants et professionnels de santé. Au total, 203 000 doses vaccinales en première et/ou seconde injection seront délivrées en moyenne chaque semaine à Lyon et sa région.

A ce jour, il existe 130 centres de vaccination, des ouvertures futures sont attendues. L'ensemble des sites est répertorié sur le site Web www.sante.fr. Sans oublier le numéro vert (0 800 009 110) qui permet d'être redirigé vers le standard téléphonique d'un centre pour obtenir un accompagnement à la prise de rendez-vous.

Astrazeneca

La vaccination dans les cabinets de santé en ville se poursuit avec l'Astrazeneca, depuis le 19 mars pour les personnes de 55 ans et plus. La liste des personnes prioritaires (ci-dessous) a évolué depuis le 23 mars et s'applique dès ce samedi 27 mars. Elle concerne toute personne âgée de plus de 70 ans.

Liste des publics prioritaires :
- Les personnes âgées résidant en EHPAD ou en USLD
- Les personnes âgées de 75 ans et plus ne résidant pas en EHPAD ou en USLD
- Les professionnels et intervenants de santé
- Les personnes vulnérables à très haut risque de formes graves telles que mentionnées par le conseil d'orientation de la stratégie vaccinale
- Les personnes âgées de 50 à 74 ans qui présentent des comorbidités
- Les pompiers
- Les aides à domicile au service de personnes handicapées ou âgées
- Les personnes handicapées vulnérables prises en charge dans les foyers d'accueil médicalisés et les maisons d'accueil spécialisées
Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?