AccueilEconomieCovid-19 : Aquama, une solution désinfectante écolo pour remplacer le gel hydroalcoolique

Covid-19 : Aquama, une solution désinfectante écolo pour remplacer le gel hydroalcoolique

Covid-19 : Aquama, une solution désinfectante écolo pour remplacer le gel hydroalcoolique
DR

Economie Publié le ,

L'entreprise suisse Aquama, dont la base France est située à Lyon, travaille depuis plus de dix ans en recherche et développement sur un produit désinfectant sans gel hydroalcoolique, à base de sel, d'eau et d'électrolyse de cette eau salée. La difficulté a été de stabiliser ce produit pour lui conférer une efficacité durable. Le concept innovant Aquama est né en 2013.

Aquama France existe depuis trois ans, distribue et commercialise les machines professionnelles qui permettent de produire cette solution. La commercialisation grand public est assuré avec un flacon sur le site internet de la marque.

Coût moyen en version professionnelle : 300 à 600 euros de location mensuelle selon la machine. Pour l'utilisateur, reste à utiliser l'eau ordinaire du réseau et du sel fourni par Aquama. S'ajoute à la machine, le coût du distributeur à commande à pied de 300 à 500 euros.

Une solution sans produit pétrolier

Une machine permet de produire entre 3000 et 7000 litres de solution par mois. L'économie de flacons de gel hydroalcoolique est évidente ainsi que la sécurisation des personnels et de l'entreprise, avec un produit non-inflammable, non dangereux pour les yeux, l'ingestion accidentelle, etc.

"La solution Aquama ne comporte aucun tensio-actif résidu de l'industrie pétrolière, précise le responsable commercial France, Guillaume Lohro, il suffit d'utiliser 2 grammes de sel pour un litre d'eau dans la machine…"

Aquama France a aujourd'hui une centaine de machines en location en France. Sa levée de fonds est précisément destinée à développer ses forces de vente sur tout le territoire et doubler tous les ans le nombre de machines.

Une vingtaine de salariés dont neuf commerciaux disséminés sur l'ensemble du territoire national, travaillent aujourd'hui au sein de "Geneau distribution", basée à Lyon, la société française qui distribue la marque Aquama, dont le président est Serge Geneau. La maison mère Aquama a été fondée en Suisse par Willy-Lionel Pomathios.

Guillaume Lohro, responsable commercial Aquama France : "Notre solution bénéficie des autorisations européennes depuis quelques semaines"

En quoi la solution Aquama est-elle innovante ?"

"L'électrolyse de l'eau salée est connue depuis très longtemps, depuis que l'on connaît l'électricité, mais cela donnait des produits peu exploitables et peu stables. L'innovation principale d'Aquama a été depuis dix ans de développer en laboratoire un produit stable et unique. On se différencie de tout ce que l'on pouvait connaître de l'électrolyse d'eau salée."

Remplace-t-elle le gel hydroalcoolique ?

"Depuis quelques semaines, notre solution a les autorisations européennes pour se substituer au gel hydroalcoolique. Nous bénéficions d'une tendance de fond de substitution à la chimie traditionnelle."

Quels sont vos clientèles ?

"Ce sont principalement les collectivités, le monde de la santé, les entreprises de propreté. A Lyon par exemple, nous équipons les Halles Paul Bocuse, le Food Traboule, la clinique Natécia."

Vous vendez les machines, pas le produit ?

"Les deux, nous avons conçu le produit et les machines qui le fournissent. Le client introduit son eau et son sel dans la machine professionnelle qui produit la solution, tout est géré par une application, c'est le principe du vrac.

Ensuite le client met son produit dans un distributeur, pas de contenant en plastique. De même pour les particuliers, il suffit de mettre le sel et l'eau, appuyer sur un bouton et le mélange se transforme dans le flacon du spray réutilisable."

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?