Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Couvre-feu à Lyon : les entreprises pourront bénéficier de nouvelles aides

Publié le - - Actualité

Couvre-feu à Lyon : les entreprises pourront bénéficier de nouvelles aides

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, a détaillé les mesures renforcées destinées à accompagner les entreprises les plus impactées par les effets de cette décision sanitaire dont l'entrée en vigueur est fixée samedi.

Au lendemain de l'annonce par Emmanuel Macron de la mise en place d'un couvre feu dans de nombreuses grandes villes françaises dont la métropole de Lyon, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a annoncé ce jeudi 15 octobre un nouvel élargissement des mesures d'aides aux entreprises.

Des mesures qui s'adressent principalement aux secteurs économiques en danger (restauration, hôtellerie, culture, sport...) des métropoles soumises à cette mesure qui paralysera à partir de samedi toute activité économique - ou presque - de 21 h à 6 h, sans doute pendant six semaines. "Nous continuerons à être aux côtés des salariés et des entreprises", a martelé Bruno Le Maire.

Fonds de solidarité

- dans les secteurs où le couvre-feu s'applique, les entreprises de moins de 50 salariés pourront prétendre au fonds de solidarité jusqu'à 1500 euros si leur perte de chiffres d'affaires dépasse 50 %, et ce quel que soit leur secteur d'activité.

- dans ces mêmes zones, il pourra atteindre 10 000 euros pour les secteurs hôtellerie-cafés-restauration, tourisme, événementiel, sport, culture et "ceux qui en dépendent fortement" (on peut penser qu'il est fait référence aux fleuristes, graphistes, photographes..., professions récemment intégrées dans la catégorie des activités les plus impactées). Ces entreprises seront éligibles à cette somme si elles affichent une perte de chiffre d'affaires d'au moins 50 % par rapport à l'année précédente (contre 70 % jusqu'à présent).

- le plafonnement des aides à 60% du chiffre d'affaires est supprimé pour les entreprises de l'hôtellerie et la restauration.

Exonération de charges

- les entreprises fermées en raison du couvre-feu bénéficieront d'une "exonération totale des cotisations sociales et patronales jusqu'à la fin du couvre-feu" a déclaré le ministre.

- les entreprises de l'hôtellerie-restauration en zone de couvre-feu pourront obtenir une exonération totale de cotisations sociales et patronales à partir de 50% de perte de chiffre d'affaires.

- concernant les charges sociales, l'Etat proposera une aide allant jusqu'à 20% de la masse salariale. Selon Bruno Le Maire, "cela permet en réalité de couvrir totalement le poids des charges sociales pour les entreprises concernées".

Prêts garantis par l'Etat

- les prêts garantis par l'Etat, ou PGE, sont prolongés de six mois et seront accessibles aux entreprises jusqu'au 30 juin 2021.

- le délai remboursement des prêts contractés pourrait être allongé d'un an, le ministre de l'Economie indiquant qu'il en avait fait la demande à la Fédération française bancaire.

Loyers

- "Sujet incroyablement compliqué", celui des loyers, notamment des restaurateurs, va faire l'objet de discussions. Parmi les solutions potentielles, Bruno Le Maire a évoqué l'hypothèse d'un crédit d'impôts pour les bailleurs.




Julien VERCHÈRE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer