AccueilCollectivitésCours Emile-Zola à Villeurbanne : la mue a débuté

Cours Emile-Zola à Villeurbanne : la mue a débuté

Dans les années 1930, Lyon et Villeurbanne étaient loin d’avoir le visage qu’on leur connaît aujourd’hui.

Collectivités Publié le ,

La campagne était encore omniprésente et la mairie de Villeurbanne se trouvait à Cusset. Avec l’essor de l’automobile, une voie devint nécessaire entre Lyon et ce fameux quartier dont les reliques souterraines témoignent déjà d’une activité à l’époque romaine. Ainsi naquit le cours Emile Zola. En 1978, avec les travaux de la ligne A du métro, cette voie de communication a été totalement refaite. Et pour cause, le tube du métro se situe précisément sous ladite voirie.
Dans les années 1970, même si les transports en commun se développent, la voiture reste reine et la conception du nouveau cours Emile Zola s’en ressent. Quelques décennies plus tard, qualifié d’autoroute urbaine, le cours Emile Zola ne fait plus l’unanimité. A la fin des années 2000, émerge l’idée d’une requalification. Le Grand Lyon, maître d’ouvrage, et la Ville de Villeurbanne lancent une concertation. Les deux collectivités financent par ailleurs, en 2010, une étude sur l’usage fait par la population de cet axe majeur. Résultat : on y compte 24 000 véhicules par jour et 110 000 usagers utilisant un transport en commun. Les autres piétons n’ont pas été comptabilisés, ni les cyclistes, mais l’on sait que leur nombre a augmenté de 20 % sur l’agglomération depuis 2005. Des bandes cyclables ont d’ailleurs été peintes au sol il y a quelques années, en attendant le grand chambardement. .../...


Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5125 du samedi 1er novembre 2014

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?