AccueilVie juridiqueTribunauxCour d’appel de Lyon : Catherine Pautrat première présidente installée

Cour d’appel de Lyon : Catherine Pautrat première présidente installée

La nouvelle première présidente de la cour d’appel de Lyon, Catherine Pautrat, a été officiellement installée dans ses fonctions le 30 septembre 2022. Elle est en poste depuis le 1er septembre, succédant à Régis Vanhasbrouck, parti en retraite.
Catherine Pautrat, nouvelle première présidente de la Cour d'appel de Lyon.
© Eric Séveyrat - Catherine Pautrat, nouvelle première présidente de la Cour d'appel de Lyon.

Vie juridiqueTribunaux Publié le ,

Agée de 58 ans, Catherine Pautrat est la nouvelle première présidente de la Cour d'appel de Lyon. Elle était précédemment présidente du tribunal de Nanterre où elle a été au départ de la création de la première start-up du ministère de la Justice. Elle fut aussi substitute à Troyes, à Evry, ou encore conseillère à la cour de cassation.

Un parcours diversifié au sein de la justice qui lui confère une large palettes d’expériences et de connaissances de tous les rouages de la grande maison actuellement dirigée par Eric Dupont-Moretti.

Cour d'appel de Lyon : onze nouveaux magistrats

Fille de l’ancien préfet Rémy Pautrat, ancien directeur de la DST, Catherine Pautrat a rendu hommage au corps préfectoral lors de son allocution d’installation, en présence du préfet de région Auvergne-Rhône-Alpes Pascal Mailhos.

"La cour d’appel ne doit pas être une tour de contrôle mais un centre de ressources"

La nouvelle "première", selon l’expression consacrée, a tenu un discours politique au sens large, rassembleur, axé sur le collectif, et la transparence : "Je mesure la tâche qui m’incombe dans ces lieux chargés d’histoire, où ont exercé tant de grands magistrats. Nous devons rendre une justice humaine dans des délais raisonnables. La cour d’appel ne doit pas être une tour de contrôle mais un centre de ressources ouvert sur la cité."

Catherine Pautrat a eu un mot cordial envers chacune des professions de justice, de police, les tribunaux, les élus, y compris… les journalistes, et a noté que la nouvelle gouvernance de la cour d’appel est donc 100% féminine, avec la procureure générale Fabienne Klein-Donati.

« Je souhaite la mise en place d’un projet de justice collectif puissant et transparent sur les trois départements du ressort de la belle cour d’appel de Lyon […] Avec un allègement des lourdeurs bureaucratiques»

De lourds défis attendent les magistrats, en particulier dans les Cours d’appel, avec, entre autres, la mise en place des chambres criminelles départementales pour le 1er janvier 2024 à Lyon, Saint-Etienne, Bourg-en Bresse.

Cour d'appel de Lyon : les grands chiffres du premier semestre 2022

La procureure générale de la cour d’appel de Lyon Fabienne Klein-Donati, a livré quelques chiffres de l’année judiciaire en cours : 136 740 affaires enregistrées par les parquets, 13634 décisions rendus par les juges, 425 affaires nouvelles pour les juges d’instruction, 3916 décisions rendues par les juges des enfants, 3131 affaires nouvelles à la chambre correctionnelle de la cour d’appel, 92 affaires enregistrées en cours d’assises, 62 affaires jugées aux assises depuis le 1er janvier.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?