AccueilCultureLivresCoup de froid au festival Quais du polar

Coup de froid au festival Quais du polar

Coup de froid au festival Quais du polar
© Quais du Polar - Cécile Mathy - QDP 2018 - La Grande librairie du Palais de la Bourse

CultureLivres Publié le ,

Le festival que toute la France (et même l'Europe) nous envie fête sa quinzième édition. Il faut dire qu'il affiche des chiffres à faire pâlir n'importe quel concurrent, avec ses 90 000 visiteurs et visiteuses et plus de 150 000 personnes connectées.

Gageons qu'avec le copieux programme qu'il a concocté pour son anniversaire, il devrait faire encore mieux pour cette nouvelle édition. Quais du Polar plonge donc dans le bain nordique, comme le montre la très élégante affiche, avec un programme exceptionnel de 24 auteurs et autrices, dont certaines très grosses pointures et les nouvelles stars du genre, telles la Suédoise Camilla Grebe ou l'Islandaise.

Sans compter les quelques 116 auteurs de vingt nationalités dont le Nigérian Oyinkan Braithwaite, le Roumain Bogdan Teodorescu, l'Algérien Adlène Meddi ou Michael Connelly, l'un des maîtres incontestés du polar américain avec son inspecteur Bosch. Mais surtout il se paye le luxe d'inviter Brian de Palma qui a sorti en 2018 son premier polar, Les serpents sont il nécessaires, écrit à quatre mains avec sa compagne.

L'occasion de croiser de nouveau le polar et le 7è art, avec un Week-end noir où le réalisateur américain présentera Phantom of the paradise, avant de laisser la place à Michael Connelly, Elisabeth Georges, James Sallis et Ron Rash.

Sans compter la venue, également pour la première fois, de Roberto Saviano, le célébrissime auteur de Gomorra dont le dernier roman Baiser féroce sort juste après le festival.

Il faut dire que le festival est tellement incontournable désormais que les maisons d'éditions alignent leurs dates de parution sur celles de Quais du polar... 270 000 € de chiffre d'affaires pour les libraires, ça ne se refuse pas ! D'autant que les auteurs et autrices apprécient particulièrement l'ambiance du festival et la qualité de l'accueil !

Quais du polar, 29 au 31 mars, www.quaisdupolar.com

Hommage à Simenon

Georges Simenon est mort il y a trente ans, son célèbre commissaire Maigret faisait sa première apparition dans la nouvelle La Maison de l'inquiétude il y a 90 ans. Deux bonnes raisons de rendre hommage au père du roman noir français en invitant son fils John à parler de l'influence qu'exerce encore aujourd'hui l'oeuvre de l'écrivain sur la littérature noire, ainsi que d'autres invités dont Bertrand Tavernier qui avait adapté en 1973 l'Horloger de Saint-Paul, programmé dans le cadre du Week-end noir à l'Institut Lumière.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?