Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Belle et Sébastien, troisième chapitre

le - - Cinéma

Avant sa sortie officielle, le 14 février prochain, le dernier opus des aventures de Belle et Sébastien est d'ores et déjà à l'affiche dans les salles de la région Auvergne-Rhône-Alpes. À la direction : le Lyonnais Clovis Cornillac qui signe ici son deuxième long-métrage.

On retrouve Sébastien (Félix Bossuet) deux ans plus tard, où il coule des jours heureux entre ses parents adoptifs qui vont se marier, son tendre grand-père César (Tchéky Karyo) et Belle, devenue maman de trois chiots espiègles.

Mais voilà que l'on vient menacer ce doux bonheur : ses parents veulent quitter le village et l'ancien maître de Belle, l'impitoyable Joseph (Clovis Cornillac), veut récupérer son bien. Une entrée fracassante qui oblige Sébastien à se confronter aux dures réalités de la vie et à ceux qui l'entourent de revêtir leurs habits héroïques…

Suspens, figure du mal absolu, montagnes majestueuses, répliques cinglantes, regards effroyables, amour, amitié, aventures : tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce troisième (et dernier, c'est en tout cas ce que les producteurs affirment) volet, un succès populaire.

Pourtant, malgré la combinaison des bons ingrédients, la volonté farouche de son réalisateur et de ses acteurs, la sauce peine à prendre et l'ensemble ne convainc pas. À voir avec des enfants - ou emprunter leurs regards - sous peine de s'ennuyer ferme.

Clovis Cornillac : "J'ai un projet de film qui se passerait à Lyon "

Lyonnais, le réalisateur ne manque pas une occasion d'affirmer son lien avec le territoire. "Tourner ici, c'est comme retourner chez soi. Je reviens jouer à la maison. J'adore nos montagnes, même si je ne connaissais pas la Haute-Maurienne. Dès que j'ai l'occasion de nous mettre en avant, je n'hésite pas. D'ailleurs, j'ai un autre projet de film qui pourrait se passer à Lyon. Je suis très heureux que Belle sorte d'abord dans notre région. C'est comme si nous faisions une petite fête entre nous avant le grand saut", avance le comédien qui place désormais la réalisation dans ses priorités. "Désormais, je me bats pour faire des films comme réalisateur", poursuit-il.

Après Un peu, beaucoup, passionnément et quatre épisodes de la série Chef, il s'attaque au film de genre, même si on tournant avec des chiens, dans les montagnes, il ne choisit pas la facilité. "Au départ, j'ai été surpris de cette proposition des producteurs. J'avais dans l'idée de quelque chose de très différents de ce qui a été fait auparavant. J'ai un lien particulier avec le cinéma aventureux des années 50 et le frisson que cela procure. J'ai proposé ma vision de ce conte, pas creuse, sincère. Et cela a été accepté", explique Clovis Cornillac.

Pour lui, Belle et Sébastien 3 n'est pas qu'un film familial : "C'est un film grand public. J'ai vu dans ma tournée de présentation des jeunes adultes, des personnes plus âgées, qui n'étaient pas forcément accompagnés d'enfants. Il est accessible à tous", souligne celui qui ne cesse de présenter son film depuis sa sortie en avant-première au Festival Lumière 2017.

Réalisateur, il y joue également le rôle central de Joseph, un homme cupide et sans états d'âme. "Ce n'est pas un problème pour moi. Cela me fait gagner du temps, car je m'ai sous la main en permanence !

Mais ce n'était pas prévu au départ. Même si je m'adresse à des enfants, je ne veux pas les prendre pour des niais. En jouant moi-même, j'ai pu accentuer ce personnage du méchant, de l'ogre", conclut-il.






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer