AccueilActualitéEditos-BilletsConfiance, risque et business

Confiance, risque et business

Le contexte de tensions politiques entre l'UE et certains pays d'Europe centrale et orientale comme la Hongrie, la Pologne ou la Roumanie pose une question : le risque politique ainsi engendré impacte-t-il sur le courant des affaires établi ?

ActualitéEditos-Billets Publié le ,

On parle ici de corruption et de normes non respectées qui pourraient affecter les relations inter-pays. Pas si facile alors de mesurer ce risque. Le cas de l'embargo russe, où in fine le business a pu se poursuivre et où les entreprises françaises n'ont pas dans leur ensemble rapatrié leurs troupes, apporte un début de réponse. Ainsi l'assureur-crédit Coface a-t-il mis en place un indice original du risque politique qui distingue deux grands risques : le risque sécuritaire (conflits et terrorisme) et la fragilité politique et sociale. Si le premier empêche directement les entreprises d'exercer leur activité, le second a souvent un effet plus indirect, via la confiance.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?