AccueilChiffreCommissaires aux comptes : 50 ans… et toujours des doutes

Commissaires aux comptes : 50 ans… et toujours des doutes

Commissaires aux comptes : 50 ans… et toujours des doutes
Photo : Michel GODET - Patrick Martin (Medef), Olivier Arthaud (CRCC), Pierre Bérat (conseiller régional) et Jean Canetos (CGPME)

Vie juridiqueChiffre Publié le ,

Parmi tous les partenaires présents, on a pu noter la présence de magistrats civils et administratif (Chambre régionale des comptes), d'avocats, de représentants des tribunaux de commerce, des brigades financières de la police et de la gendarmerie, également spécialistes de la cybercriminalité, du monde universitaire, de banques ou encore de fonds d'investissements.

Le monde de l'entreprise était quant à lui représenté par le Medef avec son président Auvergne-Rhône-Alpes Patrick Martin, ainsi que par la CGPME avec le représentant du président François Turcas, Jean Canetos, un ancien commissaire aux comptes, aujourd'hui chef d'entreprise.

Ces derniers ont par ailleurs participé à une table ronde aux côtés du grand témoin, le consultant Denis Cocquet, pour analyser l'enquête réalisée par la profession sur elle-même, l'année de ses 50 ans. Et le président Arthaud d'insister : « La confiance est au cœur de la vie économique, et nous commissaires aux comptes en sommes les gardiens. Par ailleurs, sans confiance, il n'y a pas de croissance et sans CAC, il n'y a pas de confiance. Nous sommes donc un tiers légal indépendant au service de l'intérêt général ».

Si l'enquête note un certain optimisme de la profession, pour autant qu'elle sache se remettre régulièrement en question, elle n'en affiche pas moins un avenir incertain. En cause : la dérive du processus normatif, l'incompréhension du législateur et des politiques quant à la subtilité d'une profession pas assez visible et surtout la réforme européenne de l'audit, conséquence de la crise de 2008. « Nous avons besoin de faire évoluer notre profession, forte de ses 50 ans mais toujours sujette aux doutes », résument Olivier Arthaud.

Repères

922 personnes physiques et 519 personnes morales sont inscrites à la Compagnie régionale des commissaires aux comptes de Lyon et certifient les comptes d’environ 22 000 entités. L'enquête a été réalisée auprès de 36 % des CAC de la compagnie pour en établir une cartographie précise. Ainsi, ces auxiliaires de justice ont entre 40 et 60 ans pour 65 %, moins de 20 % n'ont pas 40 ans. Seulement 20 % sont des femmes. 75 % pensent que l'image de la profession est directement liée à la taille de l'entreprise auditée. 42% estiment que le métier n'est pas ou pas correctement compris des dirigeants audités.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?