AccueilActualitéEditos-BilletsCommerce extérieur… bis repetita

Commerce extérieur… bis repetita

Depuis 2012, jamais la balance commerciale n'avait atteint une profondeur aussi abyssale : 62,3 Mds € de déficit.

ActualitéEditos-Billets Publié le ,

Premières explications conjoncturelles : la hausse du pétrole qui a eu des répercussion sur les prix de l'énergie et une croissance galopante qui a boosté la consommation des ménages gonflant de fait les importations. Et si les produits manufacturiers français exportés ont connu une progression en 2017 (4,4 %) celle des importations (6,5 %) a étouffé cette belle embellie. En découle des explications structurelles flagrantes et alarmantes, et qui ne datent pas d'hier : La France n'est plus une nation industrielle, ne répondant même pas à sa demande intérieure. Le secrétaire d'Etat en charge du Commerce extérieur, Jean-Baptiste Lemoyne, qui comme ses prédécesseurs depuis plus de 15 ans, n'a pas eu la partie facile pour présenter et commenter ces résultats toujours aussi horrifiants. Et ce sont toujours les même rengaines qui sont avancées : un pays désindustrialisé, une complexité monstre et un cloisonnement toujours aussi prégnant des structures d'accompagnement et des financements (publiques et privées), pas assez d'entreprises exportatrices… Et donc ?! Le gouvernement promet une réforme de ces dispositifs… Rendez-vous dans un an.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?