AccueilCultureExpositionComment les Romains se divertissaient ? Une expo pour tout savoir à Lyon

Comment les Romains se divertissaient ? Une expo pour tout savoir à Lyon

La nouvelle exposition "Spectaculaire ! le divertissement chez les Romains" de Lugdunum, musée et théâtres romains, invite les visiteurs dans les coulisses des spectacles populaires romains dans l’Antiquité. A découvrir à Lyon du 6 octobre 2022 au 11 juin 2023.
Les divertissements chez les Romains en exposition à Lyon. Reconstitution de masques d'une tragédie et un costume de pantomime.
© DR - Les divertissements chez les Romains en exposition à Lyon. Reconstitution de masques d'une tragédie et un costume de pantomime.

CultureExposition Publié le ,

"Spectaculaire ! le divertissement chez les Romains" , c'est le nom de l'exposition qui ouvre ce jeudi 6 octobre à Lugdunum, musée et théâtres romains sur la colline de Fourvière.

Lorsque les Romains fondaient une nouvelle ville, ils construisaient toujours des édifices de spectacles, car les divertissements étaient très importants dans leur vie. Plus de 1000 édifices sont conservés aujourd’hui dont 170 dans la Gaule.

Lugdunum a été l’une des grandes cités romaines à avoir construit de nombreux édifices de spectacles. Quatre monuments sont encore visibles : l’Odéon, le grand Théâtre, le Musée Gallo-romain et aussi les vestiges de l’amphithéâtre des trois Gaules, sur les pentes de la Croix-Rousse. Ces monuments étaient luxueusement décorés.

Les festivités romaines, temps forts de la vie de la cité

Les festivités romaines marquaient les temps forts de la vie dans la cité. Elles se référaient à un calendrier précis dont le programme annuel suivait les grandes fêtes religieuses. Elles étaient gratuites car financées par des mécènes.

Le cirque tenait une place centrale dans ces divertissements, mais il y avait aussi l’athlétisme, la boxe, la lutte, les jeux scéniques, les combats de gladiateurs et d’animaux sauvages ainsi que les batailles navales.

Les amphithéâtres, de formes ovales, accueillaient les combats de gladiateurs, les chasses et les batailles navales. À l’origine, les spectacles se déroulaient en plein air, sur des estrades provisoires démontées dès la fin des représentations. À partir de 56 av. JC, les romains ont bâti des amphithéâtres permanents en bois puis en pierre.

Le Colisée, le premier amphithéâtre construit à Rome en 80 av. JC, pouvait accueillir plus de 50000 spectateurs ! Toute une logistique accompagnait ces amphithéâtres comme nos stades aujourd’hui.

Déjà de grands stades chez les Romains

Les jeux du cirque se donnaient dans de grands stades où plus de 220 000 spectateurs se pressaient. Généralement construits dans des dépressions naturelles, ils se caractérisaient par leurs formes oblongues terminées aux deux extrémités par des demis cercles. Des gradins disposés sur trois côtés étaient réservés au public généralement debout.

Le plus ancien de Rome est le cirque de Maximin, construit au VIème siècle av. JC. Dans ces cirques se déroulaient les courses de chars, tirés le plus souvent par des chevaux. L’on retrouve leurs formes oblongues dans nos hippodromes !

© DR / Scène de course de chars

Au théâtre, des classes sociales bien établies

Les jeux scéniques ou représentations théâtrales se déroulaient dans les théâtres ou les odéons, dont les scènes et les toitures étaient en bois. Construits en demi- cercles, leurs murs de scènes toujours décorés, étaient indispensables pour l’acoustique qui y était parfaite.

Le théâtre était à l’image de la société et la répartition du public suivait les classes sociales. On y donnait des comédies, des tragédies et des spectacles de mime et de pantomime.

© DR / Masque suspendu de Pantomime. Musée du Louvre

Une exposition passionnante à Lyon

Le parcours de l’exposition se déroule dans un espace structuré dont les différentes parties montrent clairement, avec des exemples soigneusement sélectionnés, ce qu’étaient les spectacles, leurs décors, les participants et le déroulement de ces festivités.

Une exposition passionnante, très illustrée, dont la scénographie claire et attrayante, est adaptée pour les enfants. Elle permet à ses visiteurs d’apprécier la richesse et la puissance de la civilisation romaine au-travers de ses divertissements et de son art de vivre.

"Spectaculaire ! le divertissement chez les Romains" : les infos pratiques

  • Du 6 octobre 2022 au 11 juin 2023 à Lugdunum, musée et théâtres romains (17 rue Cléberg - 69005 Lyon).
  • Musée ouvert du mardi au vendredi de 11 h à 18 h, samedi et dimanche de 10 h à 18 h.
  • Plein tarif : à partir de 4 € (7€ en période d'exposition temporaire). Tarif réduit : à partir de 2,50 € (4,5€ en période d'exposition temporaire ; étudiants, familles nombreuses et groupes à partir de 10 personnes).
  • Gratuit pour les moins de 18 ans, les demandeurs d'emploi, les personnes handicapées et leurs accompagnants. Inclus dans la Lyon City Card. Entrée gratuite le 1er dimanche du mois.
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?