AccueilEconomieComment et pourquoi le programme Pépites accompagne les PME en hypercroissance

Comment et pourquoi le programme Pépites accompagne les PME en hypercroissance

Pour répondre aux problématiques des entreprises en hypercroissance, la métropole de Lyon et la CCI ont lancé, voilà 10 ans, le programme “Pépites”, un accompagnement sur-mesure pour ces PME. Le dispositif vient de labelliser sa 100e pépite.
Comment et pourquoi le programme Pépites accompagne les PME en hypercroissance
Audrey Desfève - La Métropole de Lyon et la CCI aux côtés des entrepreneurs, à l'occasion du 10e anniversaire du programme Pépites.

Economie Publié le ,

Comment, quand on est une entreprise en hypercroissance, franchir le plafond de verre ? Pour aider les PME confrontées à cette situation, la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Métropole de Lyon Saint-Etienne-Roanne et la Métropole de Lyon ont créé, il y a dix ans, “Pépites”, un programme d’accompagnement sur-mesure des entreprises embarquées dans une croissance annuelle à deux chiffres pendant trois ou quatre ans.

Pépites, 10 ans de succès

Dix pépites labellisées chaque année

Aujourd’hui, le dispositif fête sa 100e entreprise labellisée. Dix PME sont sélectionnées, chaque année, par un comité de labellisation composé par la Métropole de Lyon, la CCI, BpiFrance et d’anciennes “pépites”. Elles bénéficient ainsi, pendant un an, de l’accompagnement d’experts afin de répondre à leurs besoins. 150 “missions pépites” ont ainsi été réalisées. Parmi elles, 36 portaient sur des problématiques de ressources humaines, 18 sur la stratégie d’entreprise, 23 sur la finance, 25 sur le marketing commercial. Une enveloppe de 13000 euros est consacrée à chaque pépite.

Parmi les “pépites” accompagnées, 6e Sens Global Service, entreprise spécialisée dans le nettoyage de chantiers du BTP basée à Décines, enregistre aujourd’hui 4 millions d’euros de chiffre d’affaires et compte une trentaine de salariés. “Nous avions besoin de sortir la tête du guidon, de mettre du management intermédiaire pour nous consacrer à la stratégie”, expliquent Walid El Houweij, DAF, et Nader Oueslati, directeur commercial.

LM Eco Production, entreprise de matériel informatique reconditionné, implantée à Rillieux, a été accompagnée sur la partie financière. “Nous avons pu rencontrer d’autres entrepreneurs, et discuter sur le fait de lancer une levée de fonds ou non”, raconte Cyril Berthier, fondateur.

Beaucoup d’entreprises en hypercroissance sont confrontées à des problématiques de recrutement. C’est notamment le cas de l'entreprise vénissiane Chemlys, qui commercialise des analyseurs de gaz et conçoit des solutions sur-mesure. Dans ce marché d’ultra-niche, “le recrutement est un frein à notre croissance. Il n’existe pas vraiment de formation pour notre secteur. Nous passons donc beaucoup par l’apprentissage”, explique Marion Guichard, cofondatrice.

Le programme Pépites, et après ?

Le programme Pépites a fait ses preuves. Lorsque les entreprises ne sont pas accompagnées, leur taux de liquidation, à 3 ans, est de 50 %, sur la métropole, toutes entreprises confondues. Ce taux tombe à 8 %, à 10 ans, pour celles qui bénéficient de l’accompagnement Pépites… Pour prolonger cet élan, la CCI et la Métropole ont créé, en 2015, le Cercle Pépites, une association permettant aux anciennes pépites d’échanger et s’entraider.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 juin 2022

Journal du25 juin 2022

Journal du 18 juin 2022

Journal du18 juin 2022

Journal du 11 juin 2022

Journal du11 juin 2022

Journal du 04 juin 2022

Journal du04 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?