AccueilActualitéSociétéLes transports au service de la transition énergétique

Les transports au service de la transition énergétique

Organisé par la direction Auvergne-Rhône-Alpes de l'ADEME, le colloque Mobilités-Transports a réuni récemment à la préfecture une centaine de professionnels des transports. Soit l'aboutissements du projet «visions énergétiques 2035-2050» initié par l'ADEME en 2013.
Les transports au service de la transition énergétique
© Michel Godet - Jérôme d'Assigny, directeur régional Ademe, Jérémie Almosni, chef du service transport et mobilité de l'Ademe et Fouad Belouannas, directeur adjoint Transports et Mobilités de Saint-Etienne Métrople devant le triporteur à assistance électrique food-truck (chaud et froid) de la Fabrique Givrée. © Michel Godet

ActualitéSociété Publié le ,

L'Ademe a d'abord présentéles opérations majeures qu'elle a initiées dans la grande région, avant de décrire son programme consacré aux véhicules « propres » : vélos, voitures, triporteurs électriques, véhicule autonome, fourgonnette électrique-hydrogène, sans oublier le camion au gaz naturel GNV.

A ce jour, ce sont près de 200 projets qui ont été initiés et réussis grâce aux changements de comportements, au numérique, aux innovations technologiques, ainsi qu'aux coopérations territoriales.

Ces projets actuels de mobilité qui émergent seront le quotidien de demain tant il est vrai que le contexte et le projet de loi d'Orientation des mobilités vont dans ce sens et contribueront de facto à une meilleure qualité de l'air, des économies d'énergie, une mobilité source de meilleure santé physique, avec bienentendu une plus grande efficacité énergétique des véhicules.

Au-delà des appels à projets techniques innovants, Jérôme d'Assigny, directeur régional de l'Ademe note que "c'est aussi un changement de comportement dans la façon de se déplacer pour chacun qui confortera ce nouveau management de la mobilité".

Concrètement, l'industriel qui sollicite l'aide de l'Ademe pour mener à bien son projet de transition énergétique, de produit à développer ou à expérimenter, peut escompter une aide de 10 à 20 % du montant du coût du projet.

Ainsi, sur les quelque 200 projets déclenchant plus de 24 M€ d'investissements, l'Ademe a contribué à hauteur de 5,6 M€.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?