Notice: Undefined variable: jsonArticles in /data/web/owo/www/app/views/site/header.php on line 161

Collectivités

684 articles

La gastronomie aura son CFA à Marcy-l'Etoile

La gastronomie aura son CFA à Marcy-l'Etoile

Musée des Tissus : la rénovation débute en 2021

A l'occasion de ses vœux adressés à la presse le 24 janvier, Laurent Wauquiez a fait un point d'étape sur le calendrier de la rénovation du musée des Tissus de Lyon. La Région a retenu 4 projets architecturaux sur la centaine reçus : Rudy Ricciotti (Mucem de Marseille/Pavillon 52 à Lyon), Kjetil Traedal Thorsen (Lascaux 4), Rudolf Christ (Musée de Bâle) et Albert Constantin (Grand Hôtel Dieu, Tour Incity) associé à un cabinet suédois. Les travaux débuteront en 2021 (Montant de l'opération : 50 M€). Le site muséographique nourrit de grandes ambitions avec d'abord le souhait de doubler le nombre de ses visiteurs en 2020 et atteindre le cap des 80 000 entrées. L.Wauquiez a annoncé aussi un grand projet d'exposition mettrait en lumière la manière dont les grands peintres ont appréhendé le tissu dans leurs œuvres. Picasso, Dali, Dufy ou Rembrandt ont été cités…

Métropole de Lyon :

Métropole de Lyon : "Une situation financière saine pour la prochaine mandature"

700 M€ d'investissements prévus en 2020

Le montant prévisionnel des dépenses d'investissement se situe à un niveau identique à celui du budget 2019. Pour le président de la Métropole, candidat à sa succession, il faut envisager d'investir davantage sur la prochaine mandature, de l'ordre de 1 Md€ par an. « La programmation pluriannuelle d'investissement est en-deçà de notre capacité financière. Nous ne devons pas être en situation de sous-investissement si nous voulons répondre aux besoins des habitants et soutenir l'attractivité de la métropole », affirme David Kimelfeld.

L'expérience client se renforce pour Rhônexpress

L'expérience client se renforce pour Rhônexpress

Dans un communiqué, David Kimelfeld confirme son choix de résilier le contrat Rhônexpress suite à la réunion de la commission des élus du Sytral qui examinait les conséquences d'un tel choix. Selon le président de la métropole de Lyon, "l'offre de Vinci était trop éloignée de nos objectifs initiaux de négociation, et faisait peser la quasi intégralité des risques à la collectivité. La résiliation est la voie unique qui permet de défendre véritablement les intérêts du Sytral, de la Métropole des usagers de Rhônexpress, des usagers de l'est lyonnais (T3) et des contribuables".

L'élu a demandé au Sytral d'inscrire à l'ordre du jour du Conseil syndical du 14 février la décision de résiliation du contrat.

Expérimentations piétonnes en Presqu'île : bilan mitigé

Expérimentations piétonnes en Presqu'île : bilan mitigé

Globalement positif

"Pour moi, le bilan est globalement positif, Il faut reconnaître que cela marche mieux le samedi, constate David Kimelfeld, et pourquoi pas étendre au dimanche [...] Il faudra penser à la logistique pour les commerçants et pour leurs clients, comment emporter des articles lourds si l'on a pas sa voiture à proximité ? Sur la délimitation du périmètre, il faudra penser à borner l'ensemble de la Presqu'Île, pour faire de la piétonnisation à la carte et ne pas pénaliser les ayants-droits [...] à mieux flécher les accès aux parkings ..." Reste aux politiques le soin d'aller plus loin, désormais munis des résultats de l'enquête, avec les différents acteurs associatifs, économiques, et politiques.

Ville de Lyon : une capacité de désendettement de 4 ans
Région : investissement record de 1,1 Md€ en 2020
Numérique / CES Las Vegas : La Région prête à embarquer avec les start-ups

Numérique / CES Las Vegas : La Région prête à embarquer avec les start-ups

29 pépites dans la délégation régionale 2020
Ces start-ups espèrent passer un nouveau cap dans leur développement avec ce déplacement Outre-Atlantique.

Preuve que le CES Las Vegas est une mission au long cours, plusieurs entreprises ont déjà participé à l'événement et reviennent pour approfondir des échanges, trouver de nouveaux partenaires, séduire des investisseurs… Parmi ces récidivistes prometteurs : Pixminds et ses accessoires de jeux vidéo, ProovStation et son portique d'inspection des véhicules, Nemeio et son clavier informatique personnalisable, Hap2U et sa technologie haptique.

Dans le secteur des loisirs, Pimely veut séduire les enfants et les parents avec Bookinou. « Cette liseuse audio sans écran permet d'écouter des livres avec la voix d'un proche. Il suffit à un parent de s'enregistrer et ensuite, en prenant un livre et Bookinou, l'enfant démarre l'histoire », résume Vincent Gunther, président et cofondateur de l'entreprise lyonnaise. Vendu à 69 €, Bookinou est disponible depuis deux mois dans les rayons de Decitre, Boulanger et Nature & Découvertes. Egalement déjà commercialisé depuis cet été, le bracelet d'alerte avec GPS d'Ido-data peut sauver la vie des pratiquants d'activités nautiques. « Nous avons mis au point Dial avec les sauveteurs en mer et Philippe Starck. Nous visons un déploiement européen en 2020 », fait savoir Clara Fresnel, co-fondatrice de la start-up villeurbannaise.

D'autres projets, en Isère, retiennent l'attention. Gulplug a eu l'idée de s'intéresser au marché des voitures électriques. Pour éviter le geste quotidien et fastidieux de rechargement, la start-up grenobloise a créé une solution de branchement automatique, Selfplug, avec un système de guidage magnétique. Ce dispositif peut équiper en option des véhicules neufs ou être installé sur des véhicules existants. En santé, Grapheal a développé un pansement intelligent avec un patch connecté pour le suivi des plaies. « Notre solution de soin mesure des paramètres biochimiques pour vérifier la bonne cicatrisation et prévenir les risques infectieux. Les données sont transmises aux soignants sur une appli smartphone », explique le dirigeant Vincent Bouchiat.

La qualité de la délégation régionale ne fait aucun doute. Lors du CES Unveiled, le concours de l'innovation organisé à Paris le 7 novembre, 9 Innovation Awards ont été remportés par Arcadeo, Hap2U, MyFit Solutions, Pixminds et ProovStation.

Foncier/La Serl adhère au Cerf Auvergne-Rhône-Alpes
TER Auvergne-Rhône-Alpes : pas d'ouverture à la concurrence tous azimuts
400 M€ pour les mobilités entre Lyon et Saint-Etienne
Rhônexpress : la métropole de Lyon rebat les cartes
Santé : maintenir le rang de la région
Amazon verra le jour à Colombier-Saugnieu
Le Sytral et les nouvelles mobilités dans la vallée de la chimie
Lyon / Plein feux sur le premier festival de philosophie
Revitaliser l'habitat et le commerce local des petites villes

Revitaliser l'habitat et le commerce local des petites villes

Le Cerema aux côtés des petites villes de France

Le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema) est un établissement public tourné vers l'appui aux politiques publiques, placé sous la double tutelle du ministère de la transition écologique et solidaire et du ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales. Il vient de signer avec l'APVF, une convention de partenariat pour développer des coopérations portant sur : la revitalisation des centres-villes et centres-bourgs, la desserte des territoires peu denses et des périphéries, la gestion et la rénovation de patrimoines immobiliers et l'aménagement numérique.

Mobilités : c'est électrique en métropole
Bel Air Camp : la Région se mobilise pour les entreprises sinistrées
Le Ceser se penche sur les dépenses de formation
La Métropole de Lyon veut verdir ses financements
La Région au rapport
L'Est lyonnais connecté à la fibre
Fourvière sous pavillon du mécénat
Once upon a time… In Lyon
Olympiades des métiers : Lyon centre du monde en 2023
Jean-Luc da Passano : « La Métropole a besoin de Collomb et de Kimelfeld »
Connexion
Mot de passe oublié ?