Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Codéo allonge le cycle de vie des équipements professionnels

le - - Entreprise de la semaine

Codéo allonge le cycle de vie des équipements professionnels
DR - En 2018, 75 000 produits ont été vendus et 1 500 réparations ont été effectuées en moyenne tous les mois.

Sur le marché de niche du reconditionnement de matériel informatique, l'entreprise de Curis-au-Mont-d'Or revendique la place de leader européen. Une position qui devrait être confortée par un fort développement en Europe de l'Est.

Spécialisé dans la reprise, la location, la maintenance et la vente de matériel informatique reconditionné, Codéo a enregistré l'an dernier un chiffre d'affaires de 17,8 M€ en progression de 14 % par rapport à 2017. « Nous reconditionnons des matériels code-barres, des terminaux points de vente et des terminaux de paiement et nous proposons les services associés pour permettre à nos clients de faire vivre et de gérer leur parc », explique Christophe Guillarme. Deux types de clientèle font appel à Codéo : des grands comptes nationaux et internationaux de la grande distribution, de l'industrie et de la logistique, et les filiales Services de fabricants comme Toshiba ou Fujitsu qui sous-traitent la maintenance du matériel informatique de différentes marques. « Notre offre permet de prolonger la durée de vie des équipements et donc de pérenniser les investissements en palliant la problématique d'obsolescence ou d'arrêt de commercialisation des matériels. Nos clients, comme Carrefour, La Poste, Casino… peuvent également nous louer des terminaux supplémentaires pour faire face aux pics d'activité ou les acheter pour homogénéiser un parc existant », souligne le directeur général. En 2018, Codéo a vendu 75 000 produits sur l'année et effectué en moyenne 1 500 réparations par mois.

L'entreprise, créée en 2005 et basée à Curis-au-Mont-d'Or, réalise la moitié de son activité sur le marché français et le reste à l'export, Royaume-Uni en tête. L'international est inscrit dans l'ADN de Codéo qui, dès 2009, a ouvert un bureau en Angleterre avant de s'implanter en Allemagne et en Italie en 2011, puis en Pologne en 2015. « Aujourd'hui, nous avons des bureaux commerciaux et des centres techniques en France, en Allemagne, en Angleterre et en Pologne. En janvier dernier, nous avons fait l'acquisition d'un bâtiment plus grand, d'une superficie de 1 000 m2, à côté de Varsovie, pour traiter les grosses commande de 1 000 à 1 500 machines », fait savoir Christophe Guillarme. L'implantation polonaise est également la tête de pont du développement en Europe de l'Est, notamment en Roumanie et en République Tchèque. « C'est une zone géographique en forte croissance, confirme le directeur général. Mais nous avons encore un important potentiel d'expansion en Angleterre et en Allemagne ». Codéo a aussi un pied sur le marché américain qui génère un demi-million d'euros de chiffre d'affaires. Cette année, l'entreprise vise un chiffre d'affaires supérieur à 20 M€.

Pour accompagner sa croissance, la PME va recruter 5 à 8 collaborateurs supplémentaires aux services Logistique, Technique et Commercial. Actuellement, Codéo emploie 105 personnes, dont 30 commerciaux et 38 techniciens.

Christophe Guillarme, directeur général de Codéo :

« Nous sommes un acteur de l'économie circulaire BtoB »

Pouvez-vous détailler votre activité de reconditionnement ?

Nos techniciens spécialisés jouent un rôle crucial dans la réparation des matériels. Les équipements électroniques que nous récupérons sont testés et remis en état. Nous faisons de la détection de pannes, nettoyons les produits, changeons certains composants, remplaçons l'enveloppe plastique, recyclons les pièces défectueuses… Nous sommes un acteur de l'économie circulaire BtoB en favorisant une consommation durable et responsable des équipements électroniques et électriques professionnels. En reconditionnant du matériel informatique, nous avons permis d'éviter l'émission de 2 400 tonnes de CO2 en 2018. Notre activité demande aussi une logistique pointue pour gérer les stocks de pièces et machines et organiser les récupérations/livraisons des matériels chez les clients.

Qui est aux manettes de Codéo ?

Tony Duburcq a fondé Codéo suite au rachat en 2005 de la société Rhône Trading spécialisée dans le reconditionnement de matériel d'encaissement. Il a été rejoint en 2006 par François Amiot et j'ai moi-même intégré l'entreprise en 2007 avant de prendre la direction générale en début d'année. Nous sommes tous les trois actionnaires de l'entreprise. Nous avons toujours développé Codéo sur fonds propres et entendons continuer ainsi. Nous n'envisageons pas de procéder à des levées de fonds.

Codéo est une filiale du Groupe Codéo qui développe d'autres activités. Lesquelles ?

Codéo Medical propose aux professionnels de santé des solutions pour tous types d'équipements médicaux, neufs ou reconditionnés, et Remober s'adresse aux entreprises avec une offre de smartphones et tablettes reconditionnés. Le groupe Codéo représente au total 140 collaborateurs et plus de 20 M€ de chiffre d'affaires en 2018.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer