AccueilCultureSpectacle vivantClaquettes connectées à la Maison de la Danse

Claquettes connectées à la Maison de la Danse

À découvrir à la Maison de la danse, Dorrance Dance, la compagnie de claquettes new-yorkaise qui fait le buzz dans la grosse pomme.
Claquettes connectées à la Maison de la Danse
Jamie Kraus - Dorrance Dance

CultureSpectacle vivant Publié le ,

« L'une des chorégraphes de claquettes les plus imaginatives d'aujourd'hui » a écrit le prestigieux magazine américain, The New Yorker. Jamais venue à Lyon, Michelle Dorrance est également une interprète hors pair de sa discipline qui a su, manifestement conjuguer claquettes et danse contemporaine, sons acoustiques et électriques comme en témoigne cette pièce écrite en 2016.

Deuxième volet d'une série autour du concept portant au doux nom de ETM (electronic tap music) qui donne son titre au spectacle, c'est une sorte de concert de corps en mouvement animés par une énergie démoniaque. Son collaborateur le danseur de claquettes et batteur Nicholas Van Young, a développé un genre de batterie pour les pieds qui ouvre des possibilités infinies aux « tap dancers ».

Comme il l'explique, « d'une certaine façon, nous avons créé un terrain de jeu idéal qui permet aux danseurs à claquettes de laisser libre cours à leur imagination et à leurs jeux de pieds ».

Le spectacle ETM : Double down en fait la brillante démonstration. Entre claquettes traditionnelles, dans la pure tradition américaine et innovations gestuelles explorées tous azimuts, Michelle Dorrance et ses interprètes dépoussièrent singulièrement l'image que le public (français) projette sur les claquettes. Il faut dire que la dame a un sacré bagage. Repérée très jeune, elle intègre à huit ans la North Carolina Youth tap Ensemble, elle est formée par les grands maîtres de la discipline comme Ernest «Brownie » Brown, Maceo Anderson (l'un des Four step brothers qui s'est produit avec le Duke Ellington Orchestra), et bien d'autres.

Elle intègrera ensuite la compagnie fondée par Savion Glover avant de de danser pour le JazzTap Ensemble, ainsi que le célèbrissime groupe anglais Stomp. En 2011, elle décide de voler de ses propres ailes et fonde sa compagnie, qui accumule les succès depuis.

Gallia Valette-Pilenko

Maison de la danse, 7 au 11 mars, www.maisondeladanse.com

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?