AccueilActualitéCité internationale de la Gastronomie : la Métropole de Lyon lance la semaine de l’alimentation et de la santé

Cité internationale de la Gastronomie : la Métropole de Lyon lance la semaine de l’alimentation et de la santé

La Métropole de Lyon organise du 30 mai au 5 juin la semaine de l’alimentation et de la santé, un véritable enjeu de société placé au cœur de la politique locale.
Conférence de presse à la Cité internationale de la Gastronomie lundi 30 mai sur le lancement de la semaine sur l'alimentation et la santé.
Cheyenne Gabrelle - Conférence de presse à la Cité internationale de la Gastronomie lundi 30 mai sur le lancement de la semaine sur l'alimentation et la santé.

Actualité Publié le ,

Entre conférences, expositions et ateliers à la Cité internationale de la Gastronomie, la semaine de l’alimentation et de la santé est placée au cœur des enjeux politiques de la Métropole de Lyon. Pour sensibiliser les habitants, plusieurs temps forts sont consacrés au mode de vie sain portant sur l’alimentation des enfants, les maladies liées à la malnutrition, ainsi qu’à l’obésité.

17 % de la population adulte est atteinte d’obésité, un coût annuel estimé à plus de 9,5 milliards d’euros à financer par l'Etat.

Chacune et chacun doit avoir accès localement et en quantité suffisante, à une alimentation de bonne qualité gustative et nutritionnelle, issue d’une agriculture durable, appuie Jérémy Camus, vice-président de la Métropole de Lyon, délégué à l’Agriculture.

Seuls 40 % des adultes mangent cinq fruits et cinq légumes par jour. L’enjeu de la Métropole est de "mettre des moyens financiers pour produire un aliment de qualité". Il est d’autant plus difficile de se nourrir pleinement lorsque la situation précaire d’un ménage persiste.

Alimentation : la Métropole de Lyon veut faire plus

Avec un "potentiel de 10 000 hectares pour produire de bons fruits et légumes", la Métropole tend à multiplier son budget de l’alimentation par quatre.

"On doit devenir producteur de la région sur ce qu’on maîtrise en tant que collectivité. C’est-à-dire fournir plus de 25 000 repas pour les collèges et lycées du territoire", a précisé Jérémy Camus, lors de la conférence de presse qui s’est tenue lundi 30 mai.

Pexels - image d'illustration

Semaine de l'alimentation et de la santé : un grand nombre de partenaires mobilisés

La problématique de la santé alimentaire concerne d’autant plus les personnes âgées et ou en situation de handicap.

La dénutrition est un véritable fléau qui touche plus de 50 % des résidents en EHPAD, précise Pascal Blanchard, vice-président de la Métropole de Lyon délégué à la Santé.

Un grand nombre de partenaires est mobilisé pour la semaine de l’alimentation et de la santé : le Centre régional de nutrition humaine (CRNH), les Hospices Civils de Lyon (HCL), l’Institut nutrition (fondation Restalliance), le Cancéropôle CLARA, le centre international de recherche sur le cancer, le centre de recherche de l’institut Paul Bocuse et le centre Léon Bérard (CLB).

"Les aliments qui circulent dans un urbanisme pollué ne peuvent pas être aussi bons que ceux qui sont produits dans un environnement sain", explique Martine Laville, professeure Emérite de Nutrition Université Lyon 1.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?