Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Nuits de Fourvière / Le Cirque Eloize dans le grand Théâtre

le - - Spectacle vivant

Nuits de Fourvière / Le Cirque Eloize dans le grand Théâtre

Même si le Cirque marque un peu le pas cette année à Fourvière, quelques perles sont au rendez-vous. L'avant-dernière production du cirque Éloize qui a célébré les 25 ans de la compagnie et n'avait jamais expérimenté le théâtre antique.

Présentée en première française sur la scène du grand théâtre, la nouvelle pièce du Cirque Éloize fête les 25 ans de la compagnie québécoise. Créée en novembre à Place des arts à Montréal, cette 15ème production du cirque Éloize explore l'univers de l'hôtellerie avec son sens de l'humour et sa virtuosité légendaire.

En effet, quoi de mieux qu'un hôtel pour réunir toute une galerie de personnages et rendre hommage à tous les hôtels où la compagnie s'est posée au fil de ses voyages autour du monde ? Donc ça se passe dans un hôtel à l'esthétique arts-décos en diable, avec volutes et verre fumé, où l'on croise toutes sortes de voyageurs comme dans tous les grands hôtels du monde. Mais ici, le groom est plus facétieux que d'ordinaire, les femmes de chambre très espiègles et certains voyageurs un peu particuliers, sans oublier le chien Carpette qui suit son maître, l'homme à tout faire de l'établissement , comme son ombre.

Le metteur en scène belge Emmanuel Guillaume, qui avait déjà collaboré avec le cirque Éloize pour Saloon (que le public a pu voir à l'automne dernier à la Maison de la danse) a choisi d'explorer les contacts, ceux des corps, des regards et des musiques tout en tricotant une ribambelle de petites histoires, où des inconnues se croisent et se rencontrent, où douze acrobates et musiciens rivalisent d'ingéniosité pour divertir le spectateur tout en l'emportant dans un tourbillon poétique, entre roue Cyr, main à main, mât chinois, sangles et jongleries. Où le fil conducteur est tenu par la chanteuse jazz Sabrina Halde, chanteuse du groupe pop Groënland qui a rejoint la troupe en 2017, qui joue une narratrice fantomatique tirant les ficelles de ce drôle d'endroit pour des rencontres...

Grand théâtre, 17 au 22 juin

www.nuitsdefourviere.com




Gallia VALETTE-PILENKO
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer