Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Cinq fruits et légumes : manger sain reste cher

le - - Santé

Cinq fruits et légumes : manger sain reste cher
SHUTTERSTOCK

Les 5 fruits et légumes par jour et par personne restent un des éléments les plus importants d'une alimentation équilibrée. Encore faut-il pouvoir payer le panier. Selon une étude, l'association Familles Rurales estime que l'accès à ces produits reste cher. Notamment pour les produits bios.

Mais c'est surtout entre les points de vente que les disparités se creusent. Tandis que « le prix moyen d'un panier (8 fruits et 8 légumes) conventionnel est de 42,34 € en hard-discount, 51,33 € en hyper/supermarché et 52,45 € sur le marché », il atteint… 90,79 € en magasin spécialisé bio ! Plus ou moins le double donc !

Résultat, en 2019 : pour manger 5 fruits et légumes frais par jour, une famille de 4 personnes (2 adultes et 2 enfants) dépense entre 117 € et 222 € par mois. Et cela représente entre 10 et 18 % d'un SMIC net mensuel (1202,92 €). Comment, dans ces conditions, parvenir à manger sain ? « En adaptant ses achats à son profil, tout dépendra des produits choisis et de la surface de vente visitée ». En clair, il faudra faire l'impasse sur le bio.

Pourtant, le bio n'est-il pas la meilleure option en matière de nourriture saine et de respect de l'environnement ? L'association Familles Rurales soulève un point noir à ce sujet. Parmi ceux-ci, le suremballage. En raison d'un cahier des charges contraignant visant justement à respecter l'environnement « 78 % des produits bio vendus en hard-discounts et 57 % de ceux vendus en hyper/supermarchés » étaient concernés en 2019 : pommes en barquettes, fruit/légume vendu à l'unité sous plastique…




Tout Lyon Affiches LA RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer