Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Cinéma/ "Trois jours à Quiberon" : Troublante Marie Baümer

le - - Cinéma

Cinéma/ "Trois jours à Quiberon" :  Troublante Marie Baümer
ES - Emily Atef (à droite) avec Frédérique Duperret (Dir-Adj Le Comoedia). Marie Baümer à l'écran.

Trois jours à Quiberon , de Emily Atef a été présenté à Lyon en avant-première par le cinéma « Le Comoedia ». Un film loin du biopic, qui se suffit à lui-même, servi par une belle esthétique noir et blanc, et une comédienne plus que troublante dans le rôle principal, Marie Baümer. On se frotte les yeux (d'émotion) et l'on se demande si l'on n'est pas devant un film posthume de Romy Schneider, que la comédienne aurait pu tourner, qui sortirait 36 ans après sa disparition. Jusqu'à la musique qui rappelle La Chanson d'Hélène des Choses de la vie.

Emily Atef, la réalisatrice allemande et francophone, qui s'est prêtée au jeu des questions-réponses au Comoedia, précisait : « Marie a vécu sa ressemblance physique avec Romy Schneider dans sa vie de comédienne un peu comme Romy Schneider a subi Sissi toute sa carrière … Marie avait très peur de faire le film, que cela fasse trop « imitation ». Loin s'en faut, Marie Baümer incarne avec délicatesse Romy Schneider à l'âge de 42 ans, « femme malheureuse » en instance de divorce, dont le fils David ne veut pas vivre avec une mère trop accaparée par les tournages.

Le film est une fiction qui porte sur trois jours de la vie réelle de la comédienne en 1981. Elle accepte, pendant sa cure de Thalasso au Sofitel de Quiberon, de recevoir un journaliste et un photographe du grand magazine allemand Stern. Sa relation avec la presse et le public allemands est diamétralement opposée à celle qu'elle vécut avec les Français.

Les Allemands ne lui ont jamais pardonné d'avoir quitté le pays en 1959 et renié le mythe de Sissi qu'elle avait porté, dès ses premiers films à l'âge de 14 ans. Trois jours à Quiberon est aussi un film idéal pour les jeunes générations qui chercheraient à comprendre un peu mieux qui avait été la femme derrière la plus grande comédienne « européenne » de son époque, qui aurait eu 80 ans seulement le 23 septembre prochain.

3 jours à Quiberon, sortie le 13 juin




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer