AccueilCultureCinémaCinéma à Lyon : avec Le Lycéen, Christophe Honoré raconte une adolescence bouleversée

Cinéma à Lyon : avec Le Lycéen, Christophe Honoré raconte une adolescence bouleversée

Christophe Honoré, réalisateur, et le jeune acteur, rôle principal du film, Paul Kircher (à peine 20 ans lors du tournage), sont venus présenter le film coproduit par Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma en avant-première à Lyon le 16 novembre.
De g. à d. : Paul Kircher, Vincent Lacoste et Erwan Kepoa Falé dans "Le Lycéen", un film quasi autobiographique pour Christophe Honoré.
© DR - De g. à d. : Paul Kircher, Vincent Lacoste et Erwan Kepoa Falé dans "Le Lycéen", un film quasi autobiographique pour Christophe Honoré.

CultureCinéma Publié le ,

Le Lycéen est le 14e film de Christophe Honoré (Les Chansons d'amour (2007), Les Bien-aimés (2011) et Plaire, aimer et courir vite (2018) prix Louis-Delluc…). L'occasion pour le réalisateur de rappeler son attachement à Lyon et à la région Auvergne-Rhône-Alpes en particulier.

"J’ai une histoire particulière avec Lyon. J’y ai mis en scène un opéra (Pélléas et Mélissande, Ndlr), une pièce, Le Ciel de Nantes, et je travaille avec Auvergne-Rhône-Alpes-Cinéma. J’ai adoré tourner à Chambéry, et particulièrement dans ce village dont le nom m’a tout suite frappé, La Chambre. Je ne suis pas de ces réalisateurs qui viennent solliciter Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma, qui tournent à Lyon, et font croire que le film se passe à Paris", lâche Christophe Honoré, avec ironie.

Grégory Faes, Auvergne Rhône Alpes Cinéma : "La rencontre reste l'âme du cinéma"

Le Lycéen dans la veine du film A nos amours

Film autobiographique, Le Lycéen prend place, en quelque sorte, dans la chronologie intime de l’auteur, après la pièce bouleversante Le Ciel de Nantes (Lyon, Célestins, 2021) qui s’arrête avant l’accident de voiture du père de l’auteur. "Je m’étais donné comme cible d’exprimer des émotions liées à une période particulière de mon adolescence, lorsque mon père a disparu. C’est un film que j’ai souvent reporté mais là, j’ignore d’ailleurs pourquoi, je me sentais assez armé pour essayer de me reprojeter dans cette histoire…"

A l’instar d’Annie Ernaux qui dit : "Ce que je n’ai pas écrit, c’est comme si je ne l’avais pas vécu", Christophe Honoré est de cette veine-là.

"J’ai toujours besoin de vivre les choses deux fois, une fois en vrai et une fois au cinéma."

Il y a dans Le Lycéen, quelque chose d’A nos amours, 40 ans après, où Christophe Honoré serait Maurice Pialat (y compris la ressemblance physique) et Paul Kircher serait Sandrine Bonnaire (Suzanne).

© DR - Le Lycéen, un film quasi autobiographique pour Christophe Honoré.

Vers un prix d’interprétation pour Paul Kircher ?

Probablement l’un des meilleurs films d’Honoré, Le Lycéen, donne à voir le portrait éclatant et sensible d’un garçon de 20 ans des années 2020 en France, dans sa vie familiale bouleversée, sa vie amoureuse homosexuelle débutante, ses doutes. "Ma vie est devenue une bête sauvage, je ne peux plus m’en approcher sans qu’elle me morde..." Le tout caméra à l’épaule, proche des visages et des corps, en particulier de Lucas (Paul Kircher), par petites touches, étrangement à la fois pudiques et crues.

Paul Kircher, fils des comédiens Jérôme Kircher et d’Irène Jacob (également présidente de l’Institut Lumière), a décroché le prix d’interprétation au festival de Saint-Sébastien en Espagne. S’il pouvait suivre les traces de Sandrine Bonnaire avec un César de l’espoir masculin en 2023, on ne serait pas déçu !

A noter la présence de Juliette Binoche, impeccable mère de Lucas, et de Vincent Lacoste, plutôt drolatique et caricaturé en artiste plasticien, frère de Lucas.

L'adolescence comme un thriller

Le film suit une logique implacable jusqu’à ce que le spectateur se sente en deux heures un peu comme dans un thriller, on se demande comment le cinéaste va nous sortir de tout cela, et comment le jeune va s’en sortir en pas. C’est un peu la définition de l’adolescence : ça passe ou ça casse...

Le Lycéen, sortie en salle le 30 novembre.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 04 février 2023

Journal du04 février 2023

Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?