AccueilSociétéCinéma - Populaire : dactylo rock vintage !

Cinéma - Populaire : dactylo rock vintage !

A mi-chemin d’un My Fair Lady et d’un The Artist, Régis Roinsard signe, pour son premier long métrage, Populaire, une comédie romantique vintage alliant fraîcheur et dactylographie. Pour son premier long métrage, Régis Roinsard signe un film personnel et enlevé où le jeu des acteurs sonne juste et apporte un regain de fraîcheur, dû en grande partie à Déborah François, particulièrement investie dans son rôle de secrétaire naïve en apparence, qui démontre au fur et à mesure du film une certaine force de caractère.

ActualitéSociété Publié le ,

A mi-chemin d’un My Fair Lady et d’un The Artist, Régis Roinsard signe, pour son premier long métrage, Populaire, une comédie romantique vintage alliant fraîcheur et dactylographie.
Pour son premier long métrage, Régis Roinsard signe un film personnel et enlevé où le jeu des acteurs sonne juste et apporte un regain de fraîcheur, dû en grande partie à Déborah François, particulièrement investie dans son rôle de secrétaire naïve en apparence, qui démontre au fur et à mesure du film une certaine force de caractère. Les concours s’enchaînent, tout comme les entraînements menés tambour battant par Romain Duris, irrésistible coach complexé d’être l’éternel second. Film d’ambiance malgré une histoire parfois cousue de fil blanc et quelques (rares) longueurs, on se laisse séduire et emporter par cette romance bercée par le rythme des frappes et par le duo qui apprend peu à peu à s’apprivoiser. Film populaire (nom d’une machine à écrire de la marque Japy) à n’en pas douter.

Laurent Marchandiau

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?