AccueilSociétéCinéma - L’Enfant d’en haut, d’Ursula Meier

Cinéma - L’Enfant d’en haut, d’Ursula Meier

L’Enfant d’en haut, joli film d’Ursula Meier (Home, son 1er film est sorti en 2008), décrit tout en finesse et en pudeur une situation familiale suisse, qui laisse planer le mystère jusqu’à la dernière demi-heure.

ActualitéSociété Publié le ,

Quelle est la nature de la relation entre cette jeune femme et ce jeune garçon ? Que font les parents, les services sociaux, que fait la police ? Le scénario apporte les réponses, l’intrigue tient debout. Après avoir vu L’Enfant d’en haut, on regardera d’un autre oeil les stations luxueuses de montagne et les vallées grises qui sont à leurs pieds. Ce drôle de couple est joué par Léa Seydoux (Belle Epine, Les Adieux à la Reine) et Kacey Mottet Klein (Home, Gainsbourg jeune dans Gainsbourg Vie héroïque). L’activité qui remplit les jours de ce garçon est décrite par le menu, avec méticulosité et précision. La réalisatrice franco-suisse connaît bien le milieu alpin des stations de ski et elle affirme avoir rencontré l’enfant d’en haut ! La mise en scène du film, maîtrisée, judicieuse, intelligente et sensible, n’a pas manqué d’impressionner le jury du festival de Berlin qui l’a primé dans la catégorie Ours d’argent. L’idée géniale, et originale, a été de montrer la vallée laborieuse, industrielle et grise (sans neige) et, à quelques minutes de là, en télécabine, la blancheur lumineuse d’une neige abondante, les riches (Anglophones) qui pratiquent le ski avec des matériels chers (le détail a son importance), des vêtements et des accessoires hors de prix… L’action aurait pu se dérouler en station balnéaire cannoise ou dans un quartier chic de centre-ville à Bordeaux, Lyon ou Genève... La vallée, c’est la banlieue, et la station d’altitude, c’est le centre-ville chic. On n’est pas chez Dickens, on n’est pas chez Zola, mais Louise et Simon sont quand même des pauvres qui ont du mal à manger à leur faim, mais ils sont surtout mal armés face à la vie, la faute à un mauvais départ dans cette dernière.

Eric Séveyrat

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?