Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

La Muse de la gourmandise se love au 9e Art

le - - Gastronomie / Vins

La Muse de la gourmandise se love au 9e Art
DR Barruel

Aussi discret que brillant, le chef Christophe Roure sait cependant ce qu'il veut, avec son titre de Meilleur Ouvrier de France (2007), son parcours auréolé et dix ans de deux étoiles. Installé à Saint-Just Saint-Rambert (42) avec son épouse Nati, c'est en 2014 qu'ils viennent conquérir Lyon. Aujourd'hui, quinze ans parsèment un chemin de gourmandises qui ne cesse de se revisiter au fil du temps et des saisons, comme de l'imagination du chef.

Lové dans un agréable cocon contemporain respirant quiétude et sérénité, vous voilà prêt à tutoyer une incroyable expérience gourmande, juste magnifiée par un accueil et un service à la hauteur du lieu, lui-même reflet de la cuisine du chef.

Une farandole de trois amuse-bouches donne tout de go le ton d'une cuisine aux saveurs délicates, mêlant variété de mâches et équilibre des mets d'une extrême fraîcheur.

Une aérienne royale de tourteau printanière à souhait et son émulsion citronnée (le plat préféré du chef) réveillent en délicatesse votre palais, avant de vous délecter avec un foie gras de canard chaud à la cuisson parfaite et à la tenue irréprochable. Qui plus est, la sobre beauté du plat transcende cette entrée qui matche fort bien avec un Cornas Dumazet 2011.

Pour suivre, un original et néanmoins très abouti ragoût de la mer (huîtres, moules, couteaux, bigorneaux, coques cuits individuellement…) est présenté en livrée d'Hollandaise montée au siphon, le tout parfumé à la citronnelle et au gingembre.

Quant au Wagyu « Blackmore » australien mariné (agrumes et soja), fumé et cuit au feu de bois, il est accompagné d'un céleri cuit en croûte de sel rehaussé par de la poudre de menthe et d'une très verte pulpe d'herbes, liée aux fonds d'artichauts.

Si vous aimez les fromages, un chariot de référence vous laissera l'embarras du choix, à moins que vous n'optiez par les crémeux yaourts maison, par exemple aux fraises et fleur de sureau.

L'expérience gourmande se poursuivant avec un léger mini gâteau de semoule, lui aussi au Sambucus de la famille des Caprifoliacées.

En dessert, il convient à Christophe Roure de ramener sa fraise ! Servis entiers, les fruits rouges en glaçage miroir, fourrés à la pâte de fraise et au pédoncule reconstitué à la pâte d'amande jouent sur la table avec une mousseuse crème diplomate, un sorbet à la Mara des bois, un thé glacé à la fraise et une fine et croustillante gaufrette sur base de Kouing-amann dessèché.

Un programme à lui seul !

La carte des vins, pardon l'impressionnant livre de cave, corrobore s'il en était cette expérience qui vaut le détour. Très gourmand…

Fermé dimanche et lundi.

173 rue Cuvier Lyon 6e

Téléphone : 04 72 714 12 74

Carte et menus : 50€ (affaire à midi), 90€, 117€, 137€ et 150€




Michel GODET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer