Fermer la publicité
Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

Champagne-au-Mont-d'Or : avec Neolife, la construction se tourne vers des façades plus écologiques

Publié le - - Immobilier-TP-Bâtiment

Champagne-au-Mont-d'Or : avec Neolife, la construction se tourne vers des façades plus écologiques
Daniel Moulinet - Les solutions de bardage Neolife recouvrent les façades du nouveau siège social d'Haulotte.

Pionnière sur le marché français de la façade bio-sourcée, l'entreprise de Champagne-au-Mont-d'Or développe des solutions constructives performantes et plus respectueuses de l'environnement.

Le nouveau siège social du groupe Haulotte à Lorette, le programme Mini Parc 2.0 à Dardilly, le collège de Revaison à Saint-Priest, le centre hospitalier de Bourg-en-Bresse, un Ehpad dans le Genevois… De plus en plus de bâtiments tertiaires et publics utilisent les solutions de bardage de Neolife.

Raison principale de ce succès : des produits fabriqués avec des matériaux bio-sourcés qui contribuent à réduire l'impact carbone des constructions. "Nos solutions sont composées à plus de 85 % de fibres naturelles de bois issues de rebuts de raboterie revalorisés", précise Sébastien Marin-Laflèche, président de Neolife.

D'autres atouts expliquent l'intérêt grandissant des architectes et des maîtres d'ouvrage. "Nos produits ne nécessitent pas d'entretien et sont pérennes tout en offrant une grande simplicité et rapidité de pose. Les différents coloris et aspects esthétiques permettent également de concilier éco-responsabilité et design" souligne le président qui ajoute que la fabrication est sous-traitée auprès d'un plasturgiste dans l'Ain.

Des innovations protégées par neuf brevets

Créée en 2012 et cotée sur Euronext depuis 2013, Neolife a obtenu en 2019 l'Avis Technique certifié par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment. Ce sésame devrait ouvrir de nouvelles portes à l'entreprise. "Nos produits vont pouvoir être mis en œuvre de plus en plus sur des chantiers publics, comme des programmes de réhabilitation de bailleurs sociaux ou des projets d'éco-quartier de collectivités", commente Sébastien Marin-Laflèche.

Après avoir beaucoup investi en R&D pour développer ses produits, protégés par neuf brevets, Neolife prévoit une accélération de sa croissance. Pour accompagner cette montée en puissance, six commerciaux itinérants ont été recrutés ces derniers mois, portant l'effectif à une vingtaine de personnes. Quatre autres embauches sont prévues sur des fonctions support en comptabilité, marketing et communication.

Un tiers du chiffre d'affaires à l'export en 2023

L'entreprise, qui a vendu plus de 500 000 m2 de façades à ce jour, table sur 100 000 m2 commercialisés cette année. "En 2020, nous avons réalisé 8 M€ de chiffre d'affaires et visons 10 M€ cette année", indique le président. L'international ne pèse aujourd'hui que 20 % de l'activité, mais Neolife nourrit de fortes ambitions à l'export.

En 2023, un tiers du chiffre d'affaires devrait être réalisé hors des frontières. La Suisse, la Belgique et les Pays-Bas sont des marchés réceptifs tout comme l'Allemagne où l'entreprise souhaite se positionner.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer