AccueilIndustrieCepovett s'habille en Lafont.

Cepovett s'habille en Lafont.

En prenant le contrôle de son concurrent caladois, Cepovett confirme sa position d'acteur majeur du vêtement professionnel en France.
Cepovett s'habille en Lafont.
Nicolas Sandjian, Pdg de Cepovett : "Nous n'avons pas l'intention de fusionner avec Lafont".

EconomieIndustrie Publié le ,

Le fonds d’investissement scandinave Kwintet, qui veut se recentrer sur ses marques internationales, n’a jamais caché son intention de céder ses marques Lafont (Villefranche) et Bragard (Epinal). Mais pas à n’importe quel prix. Nommé à Villefranche pour redresser la situation économique et financière des deux leaders français du vêtement professionnel, Frédéric Vieil avait préparé le terrain pour une cession favorable aux deux parties. C’est chose faite. Cepovett prend le contrôle du fabricant caladois de la fameuse salopette qu’arborait Coluche ou Sophie Marceau dans La Boom, se recentrer sur ses marques internationales.


"Ce rapprochement va dynamiser le marché français et permettre à chaque marque de s'affirmer dans ses valeurs", plaide Jean-Marc Dath, président de la SAS Kwintet France. " Avec ce rachat nous consolidons notre groupe grâce à l'acquisition du savoir-faire d'une marque reconnue auprès des utilisateurs et des distributeurs et permettons à Lafont de bénéficier de notre la puissance industrielle, justifie Nicolas Sandjian, Pdg de Cepovett. Nous n’avons pas l’intention d’absorber l'entreprise, ni de fusionner. Seulement de la renforcer dans son savoir-faire ».


S’il n’est pas question de tout ranger sous la même bannière, le rapprochement de ces deux entreprises implantées sur le même territoire va permettre de trouver des synergies internes grâce à la mutualisation d'outils industriels et le partage d'équipements support. Les clients auront toujours le choix entre deux marques aux assortiments bien distincts. Pour accompagner ce mariage, le siège social de Cepovett va s’agrandir de 1 800 m2. "Le site va bénéficier d'une surface d'exploitation, améliorant la qualité de vie au travail des 90 salariés du siège", confient les dirigeants. Cette reconfiguration va se traduire par une réimplantation des zones de réception et ateliers, ainsi qu’une augmentation de 60 % des capacités de stockage des palettes. Pour cette année Cepovett anticipe un chiffre d’affaires de 130 M€.


L. C. et A. M.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?