AccueilCollectivitésCaluire-et-Cuire primée pour son contrat de construction durable

Caluire-et-Cuire primée pour son contrat de construction durable

La Ville de Caluire-et-Cuire s’est vu remettre par l’Observatoire national de l'innovation publique un Territoria Argent dans la catégorie Ville durable. Ce prix récompense son engagement pour la construction durable.
L'un des deux premiers contrats de construction durable sera signé avec le groupe Gambetta qui prépare un nouveau programme de logements à Caluire-et-Cuire.
© Atelier Thierry Roche - L'un des deux premiers contrats de construction durable sera signé avec le groupe Gambetta qui prépare un nouveau programme de logements à Caluire-et-Cuire.

Collectivités Publié le ,

L'engagement de la Ville de Caluire-et-Cuire pour la construction durable porte ses fruits. La collectivité a reçu un prix Territoria Argent dans la catégorie Ville durable, remis par l'Observation national de l'innovation publique

En effet, pour préserver son territoire, favoriser la biodiversité et accompagner le développement durable, la Ville de Caluire-et-Cuire souhaite maîtriser la qualité des opérations de promotion immobilière.

Caluire-et-Cuire, Tassin-la-Demi-Lune, Charbonnières-les-Bains, Sainte-Foy-lès-Lyon... ces villes où l'immobilier s'emballe autour de Lyon

"Nous avons réalisé une cartographie afin de poser un diagnostic et de définir nos exigences en fonction des différentes zones. Ensuite, nous avons mené une concertation réunissant des citoyens, promoteurs, régies… Ce travail a duré environ un an", rappelle Vincent Amoros, directeur de cabinet.

Désormais, les promoteurs signeront donc un contrat de construction durable par lequel ils s’engagent à respecter les prescriptions urbaines, architecturales et paysagères émises par la Ville.

A Caluire-et-Cuire, les premières signatures de contrats fin novembre

"Les règles du jeu sont fixées dès le départ et les contraintes sont connues. Les opérateurs immobiliers apprécient plutôt d’avoir un cadre précis. Nous sommes dans une démarche de co-construction et de dialogue permanent car la charte s’adapte à chaque projet. Pour les promoteurs, c’est aussi l’occasion d’être challengés pour livrer un meilleur produit", souligne Vincent Amoros.

Coefficient de biotope par surface, ouvertures du bâti, nichoirs et abris pour la faune… sont quelques exemples des points étudiés. Pour bien répondre aux exigences, les promoteurs s’entourent non seulement d’un architecte mais aussi d’un paysagiste et d’un écologue pour concevoir leur programme.

Après une expérimentation sur un projet de Nexity, les deux premiers contrats de construction durable seront signés fin novembre, l’un avec le groupe Gambetta, l’autre avec Cogedim.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?