AccueilCultureSpectacle vivantCalamity Job, la satire féroce de Jacques Chambon

Calamity Job, la satire féroce de Jacques Chambon

La comédie Odéon reprend depuis début novembre l'excellente pièce de Jacques Chambon, Calamity Job. Une belle partie de rire sur des sujets graves comme le licenciement et la mondialisation.
Calamity Job, la satire féroce de Jacques Chambon
DR - Calamity Job de Jacques Chambon, mise en scène de Patricia Thévenet

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Créé la saison dernière Calamity job est le dernier spectacle coproduit par le Karavan théâtre dans le cadre d'une résidence d'auteur de Jacques Chambon. Celui que d'aucuns connaissent par la série devenue culte Kaamelott (il y incarne Merlin) possède également une plume redoutable pour exposer les travers de notre société. Il s'en prend ici au monde du travail et brosse un portrait féroce de la vie de bureau, appuyant bien fort là où ça fait mal. Appuyée par une comédienne, Sabine Messina, et deux comédiens, Luc Chambon et Laurent Lacroix, tous épatants, dans une mise en scène sobre et efficace de Patricia Thévenet, cette comédie acide est parfaite en fin d'après-midi, à l'heure du thé.

Ils sont trois, Martine, la petite employée de bureau effacée, Chastaing, le « manager intermédiaire » en pantalon et veste de velours, et Favreau, le patron et liquidateur en chef. Ce qui s'annonçait comme une journée ordinaire va se transformer en bazar sans nom. Le temps de planter les personnages, voilà que la machine s'emballe quand Martine apprend son licenciement, à moins d'accepter un poste de femme de ménage au fin fond de la Roumanie à 300 euros par mois.

La timide employée de bureau mal fagotée va opérer une métamorphose et régler ses comptes avec ces deux machos vulgaires et pitoyables (Luc Chambon et Laurent Lacroix sont parfaits dans leur rôle). À coup de dialogues dignes d'Audiard, les trois protagonistes s'affrontent dans un combat sans merci qui fait jubiler, non sans grincements de dents. L'auteur en profite pour livrer une réflexion cruelle mais terriblement juste sur l'évolution du marché du travail et le machisme au quotidien, larvé et permanent. D'une efficacité redoutable !

Comédie Odéon, 22, 29, 31 décembre, 5 janvier, www.comedieodeon.com

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?