Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

CACOH : l'innovation par la reproduction du modèle physique

le -

CACOH : l'innovation par la reproduction du modèle physique
Photo C.Moirenc

Au Centre d'Analyse comportementale des ouvrages hydrauliques (CACOH) de la CNR, l'innovation combine reproduction d'un modèle physique miniature et technologies de pointe.

A l'heure de l'explosion des modèles numériques, le CACOH continue d'innover en reproduisant l'ouvrage à étudier en version miniature. "Les phénomènes hydrauliques sont encore trop complexes pour les modèles numériques, encore limités dans ce domaine. La reproduction d'un modèle réduit permet d'évaluer un ouvrage dans son ensemble et de devenir les meilleures options possibles du point de vue technique, mais aussi économique et sécuritaire", explique Laurence Duchesne, directrice du CACOH.

Ainsi, le CACOH (50 collaborateurs, 1 M€ de CA, 40% des actions R&D de la CNR), qui travaille pour l'opérateur mais aussi pour le compte de tiers, est à l'origine de la conception des nouvelles écluses du Canal de Panama (2011). Il travaille actuellement pour le projet Loire Grandeur Nature (maître d'œuvre : Voie Navigable de France), une étude préliminaire qui vise à étudier une portion de la Loire pour alimenter différents scénarios d'aménagement. Une action qui combine modèle numérique et maquette à l'échelle où sont reproduits tous les mouvements, aménagements du site pour mieux évaluer les déplacements de l'eau et les problèmes actuels, à savoir l'approfondissement du fleuve.

Outre cette capacité de reproduction, le laboratoire d'ingénierie est chargé de veiller à l'hydrographie et l'hydrométrie du Rhône via ses 220 stations d'évaluation installées le long. Il est également affecté à la surveillance du vieillissement des ouvrages. Là aussi, la technologie est très présente : surveillance par drone, photogrammétrie en partenariat avec l'IGN tout en s'inscrivant dans sa logique de test "sur modèle physique grandeur nature". Ainsi, le CACOH a participé au projet BOREAL, une bactérie utilisée comme biocalcificateur naturel, capable de consolider l'intérieur des ouvrages. Après le laboratoire, il pourrait être testé, en vrai, sur une digue sur le Rhône de la CNR.






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer