AccueilEconomieHomme ou femme de la semaineBruno Voland : un nouveau président pour la Métallurgie du Rhône

Bruno Voland : un nouveau président pour la Métallurgie du Rhône

A la tête de Trac-C Industrie, une PME qu'il a créée en 2001, Bruno Voland s'est forgé la réputation d'un dirigeant qui croit aux hommes et à la formation. Une sensibilité qu'il entend décliner à la présidence de l'UIMM Lyon-France.
Bruno Voland : un nouveau président pour la Métallurgie du Rhône
Photo JD

EconomieHomme ou femme de la semaine Publié le ,

Changement de génération à la tête de l'UIMM Lyon-France, mercredi 4 juillet, avec l'élection de Bruno Voland, qui succède à Paul Rolland. Le nouveau président de la Métallurgie rhodanienne dirige la société Trac-C Industrie, qu'il a créée en 2001 aux Olmes, près de Tarare. Spécialisée dans l'ingénierie et la fabrication de systèmes pour la défense, l'énergie, le ferroviaire…, son entreprise est aujourd'hui leader européen sur le marché du soudage par friction malaxage.

En un peu plus de 15 ans, ce quinquagénaire a développé une PMI ambitieuse et dynamique, qui réalise désormais 11 M€ de chiffre d'affaires, dont 10 % à l'export. « En 2017, nous avons enregistré une croissance de 13 % par rapport à l'exercice précédent, précise-t-il. Nous sommes sur ce rythme de croissance à deux chiffres depuis quelques années et nos effectifs progressent au même rythme. »

Tra-C Industrie emploie aujourd'hui une centaine de personnes, dont 75 aux Olmes. Les autres salariés sont basés près de Clermont-Ferrand, où il a créé un site spécialisé dans la formation. « La création d'emplois est ma principale fierté. D'autant plus qu'il s'agit de métiers à haute technicité et en forte tension », affirme-t-il. Membre du Comité et du Conseil de direction de l'UIMM Lyon-France depuis 2010, Bruno Voland est notamment très impliqué autour de l'IRI (Institut des Ressources Industrielles). « La formation et la transmission du savoir sont vraiment dans mon ADN et constitueront la clé de voute de mon action, car je pense que nous devons faire encore plus pour valoriser les métiers de l'industrie », insiste-t-il.

Un axe stratégique, qui ne l'empêchera pas cependant de prolonger le travail effectué depuis plusieurs années sous la présidence de Paul Rolland, en planchant sur des dossiers majeurs comme l'industrie du futur, le développement à l'international des PMI, l'innovation, la modernisation des relations dans le travail… « Nous serons notamment très attentifs aux réformes en cours, qui impactent le quotidien de nos entreprises : loi PACTE, formation au service de l'emploi… il y a beaucoup de beaux chantiers à suivre », conclut-il.

Jacques Donnay

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 octobre 2022

Journal du01 octobre 2022

Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?