AccueilCollectivitésBruno Bonnell "plante le drapeau France 2030" en Auvergne-Rhône-Alpes

Bruno Bonnell "plante le drapeau France 2030" en Auvergne-Rhône-Alpes

Ce mercredi 18 mai a eu lieu le premier comité de suivi de France 2030 en présence du préfet du Rhône de Bruno Bonnel, secrétaire général pour l'investissement.
Bruno Bonnell secrétaire générale de l'investissement en charge de France 2030 et Pascal Mailhos, préfet du Rhône
©Andie Arnaud - Bruno Bonnell secrétaire générale de l'investissement en charge de France 2030 et Pascal Mailhos, préfet du Rhône

Collectivités Publié le ,

Lancé à la fin du premier mandat d'Emmanuel Macron, France 2030 se poursuit. Véritable "plan d'innovation et d'industrie", le projet a pour objectif de faire retrouver à la France "sa souveraineté industrielle et technologique".

Pour ce faire : 54 milliards d'euros ont été engagés et Bruno Bonnell, ancien député LREM du Rhône, a été pour en assurer l'exécution. Le directeur général de l'investissement, en charge de France 2030, était ce mercredi 18 mai à la préfecture du Rhône, accueillit par le préfet Pascal Mailhos, pour présenter "la philosophie d'investissement du plan" à l'occasion du premier comité de suivi de France 2030.

Face aux services de l’Etat, de la Région, aux acteurs économiques, de la formation, institutionnels et syndicaux, l'ancien élu du Rhône a réaffirmé sa conviction d'une "innovation pour tous et partout".

France 2030 a deux grands piliers. La transition éco-énergétique et la formation pour les métiers d'avenir "un cheval de bataille essentiel" pour l'ancien député LREM. "Il faut que les gens se sentent soutenues dans leur initiative d’innovation", il est là l'objectif de France 2030 accompagner un idée jusqu'à la création d'une solution durable.

Pour ce faire, des appels à projet "qui vont être simplifiés" sont lancés pour permettre de trouver des solutions par "l'innovation".

"France 2030 est basé sur des demandes sociétales. L'investissement développe 5 demandes essentielles : mieux vivre à travers la préservation de la santé (agriculture résonnée, alimentation saine, innovation santé), mieux consommer (décarbonation de l'industrie, énergies renouvelables, ville durable, véhicules électriques, avions bas carbone...), l'émancipation par l'éducation, les enjeux de "souveraineté numérique" ainsi que la demande "d'un futur plus agréables et équilibré" à travers les enjeux de nouvelles frontières (espaces, fonds sous-marins)", décline Bruno Bonnel

Bruno Bonnell : l'entraineur de France 2030

Le secrétaire général de l'investissement est clair : les 54 milliards d'euros sont dédiés à "l'émergence de l'excellence française. Le plan est là pour accompagner les champions qui peuvent apporter des solutions concrètes aux cinq demandes sociales".

"Ce n’est pas un phénomène de guichet, il y a des sélections, des réflexions sur les qualités de ce qui est proposées. Les projets sont débattus par des jurés et approuvés par des experts", poursuit Bruno Bonnell.Bruno Bonnell, qui se définit comme "entraîneur de l'équipe France 2030", explique que son rôle est de "mobiliser les gens de façon permanente en plantant un peu partout le drapeau de France 2030"

Le préfet du Rhône lui précise "qu'il faut faire vivre le plan et s’assurer que dans les territoires, il y est bien les réponses aux appels à projets, la mobilisation de tous les acteurs."

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?