AccueilEconomieLa Start-up qui change votre quotidienDepuis Lyon, bPayd démocratise l’assurance-crédit

Depuis Lyon, bPayd démocratise l’assurance-crédit

L’assurtech lyonnaise bPayd a développé une plateforme intelligente pour aider les TPE et PME à choisir la meilleure assurance contre les impayés.
Marc Lizé, dirigeant-fondateur de bPayd.
DR - Marc Lizé, dirigeant-fondateur de bPayd.

EconomieLa Start-up qui change votre quotidien Publié le ,

L'assurtech lyonnaise bPayd s'est lancé sur un créneau à l'évidence porteur. Environ 20 % des entreprises sont couvertes par une assurance-crédit, mais ce taux chute à 3 % dans les TPE et PME alors qu’elles sont très sensibles au risque d’impayés. D’ailleurs, un quart des entreprises dépose le bilan en raison d’un impayé ou d’un retard de paiement.

"L’absence de produits adaptés et de canal de distribution ainsi que la méconnaissance de ce marché ont longtemps exclu les TPE-PME de l’assurance-crédit. Pour leur permettre d’être mieux protégé, nous nous positionnons comme un courtier 2.0", explique Marc Lizé, fondateur de bPayd.

Neuf mois ont été nécessaires pour développer de puissants algorithmes permettant d’automatiser la sélection des offres les plus pertinentes en fonction de critères comme le secteur d’activité, le chiffre d’affaires, le nombre de clients, l’encours maximum, la présence à l’export…

1 000 TPE/PME assurées par bPayd d’ici l’été

bPayd travaille en collaboration avec les trois grands acteurs de l’assurance-crédit, Atradius, Coface et Euler Hermes, afin de proposer des offres négociées. Les contrats incluent le renseignement clients, le recouvrement et l’indemnisation à 90 % en cas d’impayés.

"Notre service d’étude et de mise en place du contrat est gratuit pour les entreprises. Ce sont les assureurs-crédits qui nous rémunèrent à la signature du contrat", détaille Marc Lizé qui vise 1 000 TPE/PME assurées d’ici l’été. La plateforme intègre également un module de benchmark pour permettre aux entreprises plus importantes de comparer leur contrat aux offres du marché.

"Nous travaillons sur des produits complémentaires et devrions avant la fin de l’année lancer l’affacturage", annonce le dirigeant-fondateur de la start-up de 5 collaborateurs.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 octobre 2022

Journal du01 octobre 2022

Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?