AccueilEconomieEntreprises et CGPME : Bons souvenirs de Russie !

Entreprises et CGPME : Bons souvenirs de Russie !

A la tête d'une délégation d'entreprises régionales, François Turcas a conduit la première mission Russie-Moscou dans l'optique de préparer l'après-embargo.
Entreprises et CGPME : Bons souvenirs de Russie !
A.Mafra - François Turcas et Jean-Maurice Ripert, ambassadeur

Economie Publié le ,

Plus d’une trentaine de PME-PMI régionales ont participé au premier forum business franco-russe, organisé par la CGPME dans le cadre des missions internationales animées par François Turcas. Pour la plupart, les dirigeants et cadres, présents à Moscou du 26 au 30 septembre, découvraient un pays où les opportunités ne manquent pas. Plus précisément ne manqueront pas, une fois levé l’embargo qui pénalise beaucoup de secteurs, aussi bien en France qu’en Russie.

Lors de la conférence de presse, à laquelle assistait Philippe Meunier, le très russophile vice-président d’Auvergne-Rhône-Alpes en charge de l’international, les journalistes moscovites ont concentré la plupart des questions sur ce sujet. Même l’ambassadeur français Jean-Maurice Ripert, qui a reçu l’ensemble de la délégation des chefs d’entreprise régionales, est revenu sur le sujet tout en rappelant les liens qui unissent les deux pays : « La France n’est-elle pas le premier investisseur et le premier employeur étranger en Russie ? ».

Concernant les affaires, les membres de la mission ne se font aucune illusion. Le marché russe demande de l’obstination. Pour la plupart, il s’agissait d’un voyage exploratoire. Pour d’autres, comme les groupes Desjoyaux et Orapi,ce déplacement avait pour but de maintenir le contact dans l’optique d’un retour à un contexte plus favorable, notamment une remontée du rouble qui a freiné les importations ces derniers mois.

Et puis, comme toujours lors de ces missions, un « miracle » se produit. A l’issue de la première journée de rencontres BtoB, André Coquard a signé un contrat avec un distributeur. Dans le sillage de l’entreprise caladoise de fournitures de matériels et ingrédients pour fabriquer du fromage : ORA, constructeur de machines d’emballages alimentaires installé à Trévoux, avec laquelle elle a l’habitude de « chasser en meute ».

Jean-Baptiste Moine et André Coquard, dirigeants, respectivement d'ORA et des Etablissements Coquard

Des échanges

B to B foisonnants

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?