Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Bonduelle Fresh France inaugure son centre d'innovation à Saint-Priest

le - - Entreprise de la semaine

Bonduelle Fresh France inaugure son centre d'innovation à Saint-Priest
Pierre-Antoine Pluquet - Le nouvel outil industriel modélisé de Saint-Priest

Opérationnel depuis l'été 2015, le centre d'innovation de Bonduelle Fresh France a pour mission d'imaginer les produits de demain pour la France et l'Europe. Il est implanté sur 1 000 m2, à quelques kilomètres de l'usine de fabrication et du siège de Genas de la branche frais du géant de l'agroalimentaire.

Une cuisine, un laboratoire, un modèle réduit d’une ligne de production pour tester et ajuster les innovations, une salle d’analyse sensorielle, des bureaux. Près de 30 personnes se sont regroupées sur le nouveau centre d’innovation de Bonduelle Fresh France pour réfléchir aux nouveaux produits 4ème gamme (légumes frais prêts à consommer) et snacking à proposer aux consommateurs. Sur 1 000 m2, et après un investissement de 500 000 € pour son aménagement, il regroupe des équipes industrielles et marketing, auparavant éparpillées sur différents sites du groupe Bonduelle. « L’innovation a toujours été au cœur de la stratégie de Bonduelle, affirme Christophe Bonduelle, président du groupe implanté dans le Nord et venu inaugurer le 18 janvier le lancement de ce nouvel équipement. Nous regroupons pour la première fois sur un même lieu des équipes marketing, R&D et des cuisiniers autour d’ateliers expérimentaux afin de réfléchir sur les produits mais aussi à fluidifier le processus de mise sur le marché. Le marché va très vite. Il faut réduire le time to market. » Le groupe investit 1 % de son chiffre d’affaires chaque année dans la recherche. « Ce montant, plus élevé que moyenne de l’industrie agroalimentaire, représente quelque 20 M€ pour le groupe. »
Le centre d’innovation de Bonduelle Fresh France a sorti une quinzaine d’innovations en 2015 comme la feuille de mâche, le mesclun aromatique, le méli-mélo de saison, pour les salades en sachet prêtes à consommer, ou encore le wok de légumes. La filiale frais, à l’origine spécialiste de la conserve (sa boite petits pois/carottes a fait le bonheur de nombreux parents) et du surgelé, réalise aujourd’hui 20 % du chiffre d’affaires du groupe (1,9 Md€ sur le dernier exercice). « Avec 400 M€ de chiffre d’affaires en 2015, nous avons progressé de 8 % et les gammes snacking de 18 %, précise Pascal Bredeloux, directeur général de Bonduelle Fresh Europe. Soit des croissances plus fortes que le segment des conserves. » La filiale compte 800 collaborateurs sur la France (sur les 9 700 du groupe) dont 250 sur la région lyonnaise avec les deux pôles de Genas et de Saint-Priest. Le centre d’innovation de Saint-Priest vient ainsi compléter un dispositif très ancré dans l’est lyonnais. « Nous n’allons pas tout mettre dans le nord de la France », ironisait Christophe Bonduelle. Pascal Bredeloux est membre du conseil d’administration de l’Institut Paul Bocuse. Le groupe et l’école d’Ecully ont notamment collaboré à l’occasion d’une thèse sur le comportement des enfants face à une assiette de légumes.

Lyon, source de diversification                                                                                                                                                                                   

Christophe Bonduelle

Bonduelle entame sa diversification vers les légumes frais élaborés, en 1997, en rachetant à Jacques Peyronnet Salade Minute, installée à Genas. Le dirigeant, présent lors de l’inauguration du 18 janvier, cède une entreprise de 500 personnes qui compte trois sites de productions à Genas et Saint-Mihiel (Meuse) pour la production de salades vertes en sachets et un à Saint-Benoist-sur-Vanne (Aube) pour la production de salades traiteur. « Nous sommes passés de la fabrication de légumes en conserve ou surgelés, qui avaient des durées de vie jusqu’à 2 ans, au traitement de salades ou de légumes dans le secteur du frais donc la DLC n’excède pas 8 jours », détaille Christophe Bonduelle, président du groupe éponyme. Une vraie révolution pour l’entreprise dans l’approche industrielle, logistique et commerciale. Les premières salades en sachet sous la marque Bonduelle ont été commercialisées en 1998. « Cette orientation stratégique a été plus que judicieuse et fût le point de départ d’une série de croissances externes pour affirmer notre positionnement sur ce marché. » Des acquisitions ont suivi en Italie, en Allemagne et à nouveau en France, en rachetant la société Michel Caugnant dans le Finistère en 2003, pour étendre son maillage européen. En 2015, Bonduelle Frais International et Bonduelle Traiteur International deviennent Bonduelle Fresh Europe, la business unit consacrée à la fabrication et au déploiement commercial de la gamme frais en Europe. Elle continue d’étudier des dossiers de croissance externe.




Stéphanie POLETTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer