Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

BlaBlaBus passe la première à Lyon

le - - Services

BlaBlaBus passe la première à Lyon
DR - Le service BlaBlaBus a été lancé avec un premier trajet entre Lyon-Perrache et Auch.

La plateforme de covoiturage BlaBlaCar vient de lancer son service bus avec un premier trajet entre Lyon Perrache et Auch. Aujourd'hui, 45 villes en France et au Benelux sont desservies par des lignes BlaBlaBus.

Adieu Ouibus, bonjour BlaBlaBus. Après son rachat par BlaBlaCar annoncé fin 2018, le service de transport par bus décline le nom du spécialiste français du covoiturage. Le premier trajet a été opéré entre Lyon-Perrache et Auch mardi 11 juin, marquant le lancement officiel du service. « Lyon va devenir un hub essentiel de notre réseau », souligne Nicolas Brusson, CEO et co-fondateur de BlaBlaCar.

Les passagers peuvent dès à présent rallier 45 destinations en France et au Benelux grâce à BlaBlaBus. « D'ici 6 mois, ce sont 400 destinations qui seront desservies dans 10 pays, dont 60 villes en Allemagne, 80 dans la péninsule ibérique, 60 en Italie et 10 au Royaume-Uni », souligne Audrey Wolfovski, directrice France & Benelux de BlaBlaCar. « Notre réseau sera plus grand et plus dense », ajoute le directeur général. Pour assurer ce service, BlaBlaCar s'appuie sur les 250 bus Ouibus qui seront peu à peu transformés en BlaBlaBus, mais aussi sur des partenaires dans toute l'Europe comme Alsa en Espagne, Marino en Italie et National Express au Royaume-Uni.

Le lancement de BlaBlaBus marque un tournant dans le développement de BlaBlaCar qui ambitionne de devenir la plateforme de référence pour les trajets partagés sur la route. « Le bus et le covoiturage sont deux solutions complémentaires que nous intégrons sur une seule plateforme. Le covoiturage permet de jouer la proximité et de faire du point à point, très précis, très granulaire tandis que le bus permet de relier les grand villes à des prix attractifs », résume Nicolas Brusson. Sur la plateforme, toutes les possibilités de trajet sont proposées aux passagers qui peuvent également combiner les modes de transport. « Notre ennemi commun, c'est l'autosolisme », confirme Nicolas Brusson qui insiste sur le volet environnemental : « Contrairement aux idées reçues, un bus avec un taux de remplissage de 60 % émet à peine le tiers des émissions de CO2 par kilomètre-passager d'une voiture ».

Pour faire l'acquisition de Ouibus, filiale de SNCF, et continuer son internationalisation et sa diversification, BlaBlaCar a réalisé fin 2018 une levée de fonds de 101 M€ après de SNCF et d'investisseurs existants. L'entreprise, créée en 2006, compte aujourd'hui une communauté de 75 millions de membres dans 22 pays, dont 16 millions en France. L'an dernier, 50 millions de passagers ont voyagé avec BlaBlaCar, soit une progression de 40 % par rapport à 2017. La licorne, qui ne publie pas son chiffre d'affaires, a annoncé en septembre 2018 avoir atteint la rentabilité.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer