AccueilIndustrieEntreprise / Biossun : une activité au zénith

Entreprise / Biossun : une activité au zénith

Le fabricant isérois de pergolas bioclimatiques est en avance sur son plan Ambition 2020. Alors qu'il prévoyait de réaliser 20 M€ l'an prochain, son chiffre d'affaires devrait s'établir à 25 M€.
Entreprise / Biossun : une activité au zénith
Christian Pedrotti

EconomieIndustrie Publié le ,

L'entreprise, née à Caluire-et-Cuire il y a 10 ans, a enregistré cette année un chiffre d'affaires de 23 M€, en croissance de 7 %, et vise désormais 25 M€ en 2020. « Nous sommes sur un marché dynamique. Nos pergolas permettent à nos clients de créer une pièce à vivre supplémentaire, en moyenne de 24 m2 dans le résidentiel. Nous avons un positionnement haut de gamme et une fabrication Origine France Garantie. Le coût d'un projet s'élève à 800 € TTC/m2 », fait savoir Frédéric Foretti, Pdg de Biossun, qui réalise plus de 75 % de son activité en résidentiel. « En BtoB, nous travaillons avec les secteurs de l'hôtellerie-restauration et de la promotion immobilière », ajoute le dirigeant.

Installée à Sassenage en Isère depuis 2016, la PME possède 6 000 m2 de bâtiments, dont une unité de production, et emploie 90 personnes. Pour la distribution de ses pergolas en aluminium, Biossun s'appuie sur un réseau d'une soixantaine de distributeurs indépendants et sur 8 points de vente directe. « L'an prochain, nous ouvrions deux agences à Bordeaux et à Lille », précise Frédéric Foretti qui compte déjà des agences en Ile-de-France, à Lyon, Grenoble, Avignon, Montpellier, Puget-sur-Argens, Toulouse et La Rochelle.

Si l'Hexagone représente 80 % de l'activité, Biossun est présente à l'export dans 18 pays via des distributeurs ou des filiales. La distribution des produits en Floride et en Californie est également en place, mais l'implantation d'un site de production a été reportée. « Ce projet représente environ 2 M€ d'investissement. Tout est prêt, mais nous avons décidé d'attendre les prochaines élections américaines. Avec les revirements incessants de Trump, nous manquons de visibilité », justifie le Pdg.

Côté innovation, l'entreprise a mis l'accent sur la connectivité de ses pergolas. « Sur deux ans, nous avons investi 2 M€ pour pouvoir prendre la main à distance sur nos produits afin d'effectuer des dépannages, mettre à jour des logiciels, réagir en fonction des alertes météo… », explique Frédéric Foretti. A l'avenir, les pergolas pourraient intégrer un système de récupération des eaux de pluie pour le jardin et les sanitaires.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?